La maison de Victor Hugo à Besançon est ouverte au public | Livres Hebdo

avec sp, le 12.09.2013

La maison de Victor Hugo à Besançon est ouverte au public

A partir du 13 septembre, la maison natale de l'écrivain présente les principaux combats politiques de l'auteur des Contemplations.

Victor Hugo est désormais mis à l'honneur dans la maison de Besançon (Franche-Comté) où il est né en 1802 et où il a vécu six semaines. L'édifice, dont la restauration avait été l'objet d'une souscription (lire notre actualité) s'ouvre au grand public le 13 septembre.

Acte de naissance, lettres manuscrites et effets personnels de Victor Hugo y sont exposés. Le papier peint d'époque a même été reproduit au niveau de l'alcôve où devait se tenir le lit du bébé.

Dans les quatre pièces de l'appartement, la scénographie rappelle les principaux combats politiques de Victor Hugo pour la liberté d'expression, la dignité humaine, les droits des enfants et la liberté des peuples.

«Cet enfant, c'est moi»
«La Maison Victor Hugo à Besançon a un sens car c'est aussi la ville de Pierre-Joseph Proudhon, Charles Fourier et Charles Nodier, qui a intégré Victor Hugo au cercle des Franc-comtois à Paris», selon Jean-Marc Hovasse, directeur de recherche au CNRS, biographe de l'écrivain et conseiller scientifique du projet bisontin.

Le poète, décédé en 1885 à Paris, évoque sa ville natale dans le premier poème des Feuilles d'automne : «Ce siècle avait deux ans (...) Alors dans Besançon, vieille ville espagnole (...) Naquit d'un sang breton et lorrain à la fois / Un enfant sans couleur, sans regard et sans voix; (...) Cet enfant que la vie effaçait de son livre (...) C'est moi.»

Thématique

Auteur cité (1)

close

S’abonner à #La Lettre