La culture représente 3,2 % de la richesse nationale | Livres Hebdo

Par Souen Léger, avec AFP, le 03.01.2014 à 17h37 (mis à jour le 03.01.2014 à 18h00) étude

La culture représente 3,2 % de la richesse nationale

Le ministère de la Culture, à Paris. - Photo OLIVIER DION

Une étude conjointe des ministères de la Culture et de l'Economie estime à 58 milliards d’euros l'apport de la culture au PIB français. 5,5 milliards proviennent du secteur du livre.

La culture contribue pour 3,2 %, représentant 58 milliards d'euros de valeur ajoutée, à la richesse nationale, soit presque autant que l'agriculture et les industries alimentaires, souligne une étude conjointe des ministères de l'Economie et de la Culture publiée vendredi 3 janvier.

Parmi les secteurs retenus, le livre arrive en 5e position avec une valeur ajoutée de 5,5 milliards d’euros, derrière le spectacle vivant (8,8 milliards), le patrimoine (8,1 milliards), les arts visuels et la presse (5,7 milliards d’euros chacun). Viennent ensuite l'audiovisuel et la publicité (5,1 milliards chacun), l'architecture (4,4), le cinéma (3,6), les industries de l'image et du son (3,4), l'accès au savoir et à la culture (2,3).

Une part qui tend à reculer

L'enquête précise par ailleurs que la culture emploie 670 000 personnes, soit 2,5 % de l'emploi total en France.

La part de la culture dans la valeur ajoutée a régulièrement augmenté entre 1995 et 2005, date à laquelle elle atteignait 3,5 %. Mais elle a reculé depuis de 0,3 point.

Cette érosion, en pleine transition numérique, a diverses origines : évolution des marges, effondrement du marché du disque, mutation des lectorats, crise économique. Mais aussi la "captation" d'une part de la valeur ajoutée par les plateformes numériques (Apple, Google, Amazon...) chargées de l'intermédiation entre les créateurs et les consommateurs. "Elles se retrouvent en position de force pour attirer les ressources publicitaires et pour imposer leurs conditions aux créateurs", souligne l'étude.
close

S’abonner à #La Lettre