La chaîne Waterstones veut ouvrir au moins 10 librairies en 2017 | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, avec The Bookseller, le 06.02.2017 à 14h29 (mis à jour le 06.02.2017 à 15h31) Royaume Uni

La chaîne Waterstones veut ouvrir au moins 10 librairies en 2017

Une librairie Waterstone's à Londres - Photo DR

En renouant avec les bénéfices, la principale chaîne de librairies britannique annonce une série d'ouverture de nouveaux magasins mais aussi une augmentation des salaires et davantage de formation pour les employés.

La chaîne de librairies Waterstones compte ouvrir au moins dix nouveaux magasins cette année, rapporte notre confrère The Bookseller. Le directeur général de la chaîne James Daunt se sent confiant et optimiste.

En 2016, pour la première fois en cinq ans, la chaîne a annoncé des profits. Avant impôts, les bénéfices se sont élevés à 11,5 millions d'euros, comparés à une perte de 5,2 millions d'euros en 2015. Les ventes ont aussi augmenté de 4% pour atteindre 475,4 millions d'euros.  La saison des fêtes a notamment été très bonnes pour les libraires indépendants et les grandes surfaces culturelles.

Avec 275 magasins au Royaume Uni (dont 72 dans le Grand Londres), en Irlande et au Bénélux, Waterstones a réduit son réseau en fermant de nombreux magasins, principalement des doublons. En 2016, la chaîne a renoué avec un solde positif en ouvrant sept unités et en fermant six, souvent plus grandes que les nouvelles.

Profits et politique salariale en ligne de mire

La marque veut continuer cette stratégie : fermer des megastores peu rentables pour ouvrir à un rythme plus soutenu des librairies à taille plus humaine. Des investissements seront également réalisés pour moderniser des librairies comme le megastore de Leeds. Ce sera la lettre de mission du futur directeur du réseau puisqu'après 17 ans de service au sein de groupe, l'actuel responsable des magasins Rik McShane a annoncé son départ le 3 février. 

James Daunt explique également qu'il prévoit de poursuivre sa politique, qui mélange la croissance des ventes haut de gamme et la hausse des bénéfices. Mais il insiste aussi sur le fait que Waterstones doit investir aussi sur le personnel en promettant une augmentation des salaires, accompagnant notamment la hausse du salaire minimum, et en formant davantage les employés. 
close

S’abonner à #La Lettre