Karine Tuil et Jonathan Coe en tête du palmarès de Lecteurs.com | Livres Hebdo

Par Alexiane Guchereau, le 21.10.2019 à 17h14 (mis à jour le 21.10.2019 à 18h00) Rentrée littéraire 2019

Karine Tuil et Jonathan Coe en tête du palmarès de Lecteurs.com

Photo FRANCESCA MANTOVANI/GALLIMARD

Le site lecteurs.com a dévoilé son 7e palmarès de la rentrée littéraire. Le classement est dominé par Karine Tuil en littérature française et Jonathan Coe en littérature étrangère.

Les 50 lecteurs "Explorateurs" du site lecteurs.com ont dévoilé leur palmarès de la rentrée littéraire parmi 29 ouvrages de littérature française et 20 ouvrages en littérature étrangère. Gallimard occupe la tête du palmarès en littérature française comme en littérature étrangère avec Les choses humaines de Karine Tuil et Le cœur de l'Angleterre de Jonathan Coe, qui était aussi en tête du palmarès Livres Hebdo des libraires.

 Le palmarès en littérature française :
  • Karine Tuil, Les choses humaines (Gallimard) toujours en lice pour le prix Interallié
  • Brigitte Giraud, Jour de courage (Flammarion), en lice pour le prix des Deux Magots et pour le prix de l'Académie française
  • Jean-Philippe Blondel, La grande escapade (Buchet-Chastel), en lice pour le prix des Deux Magots
  • Jean Le Gall, L’île introuvable (Robert Laffont)
  • Valérie Tong Cuong, Les guerres intérieures (JC Lattès)

 Le palmarès en littérature étrangère :
  • Jonathan Coe, Le cœur de l'Angleterre (Gallimard)
  • Zhang Yueran, Le clou (Zulma)
  • Ali Bakhtiar, Le dernier grenadier du monde (Métailié)
  • Whitney Scharer, L'âge de la lumière (L'Observatoire)
  • Miriam Toews, Ce qu’elles disent (Buchet-Chastel)
     
A l'instar de Gallimard, Buchet Chastel place aussi deux titres. Le choix des lecteurs met également en avant Le clou de Zhang Yueran et Le dernier grenadier du monde d'Ali Bakhtiar, issus d'éditeurs indépendants, Zulma et Métailié.

Le classement est dominé par deux romans inspirés de faits réels ou de l'actualité. Avec Les choses humaines, Karine Tuil s'inspire de l'histoire d'une jeune femme victime de viol sur le campus de l'université Stanford en 2015. "Dans le contexte de l'affaire Weinstein et du mouvement #MeToo, Karine Tuil interroge par cette fiction implacable (...) le pouvoir des hommes mais aussi des médias, des groupes de pression et de l'opinion publique avide de sensations " avait écrit Sean James Rose dans son avant-critique du roman publiée le 31 mai.

Le Coeur de l'Angleterre de Jonathan Coe "est un excellent roman social qui permet de comprendre comment on en est arrivé au Brexit" selon Béatrice Pierre, responsable de la littérature chez Labbé à Blois (Loir-et-Cher). "Il nous livre aussi une très analyse intéressante de la fracture sociale en Angleterre." a t-elle poursuivi.
 

 
close

S’abonner à #La Lettre