Jeunesse et vieillesse dans les cinémas et en librairie | Livres Hebdo

Par Marie-Christine Imbault, avec mci, le 17.09.2013

Jeunesse et vieillesse dans les cinémas et en librairie

Des caractères bien trempés arrivent cette semaine sur les écrans grâce à Liberace, Bertolucci et Charlotte Rampling

Le 18 septembre, Michael Douglas redonne vie au chanteur kitchissime et pianiste homosexuel Douglas Eye Liberace dans le biopic de Steven Soderbergh, Ma vie avec Liberace. La vie de Liberace, «vieille folle» comme le nommait son amant, a été romancée en 2010 par Amanda Sthers dans Liberace chez Plon et fait également l'objet d'un des dix portraits des Grands excentriques présentés par Jean-Emile Néaumet chez City. Le film, en compétition au dernier festival de Cannes, est l'adaptation de l'autobiographie inédite en France de Scott Thorson, son amant, incarné par Matt Damon à l'écran.

Bernardo Bertolucci fait son retour au cinéma après dix ans d'absence avec Toi et moi, adapté du roman de Niccolò Ammaniti (Robert Laffont, 2012) qui raconte un face à face entre un adolescent et sa demi-soeur. Le film a été présenté hors compétition au festival de Cannes de 2012.

Enfin, Charlotte Rampling revient dans le rôle d'une mère castratrice dans L'oeil du cyclone de l'Australien Fred Schepisi, adapté du roman du prix Nobel de littérature Patrick White (Gallimard, 1978).

Thématique

Auteurs cités (2)

close

S’abonner à #La Lettre