Jean-Pierre Paroche, ancien directeur de l'Armitière, est mort | Livres Hebdo

Par Alexiane Guchereau, le 21.02.2020 à 17h26 (mis à jour le 21.02.2020 à 19h26) Librairie

Jean-Pierre Paroche, ancien directeur de l'Armitière, est mort

Jean-Pierre Paroche conseille des clients à l'Armitière. - Photo DR

L'ancien gérant de la librairie L'Armitière à Rouen est mort à l'âge de 80 ans la semaine dernière.

Jean-Pierre Paroche, ancien directeur de la librairie L'Armitière, est décédé la semaine dernière à l'âge de 80 ans a-t-on appris hier. Pour l'actuel directeur Matthieu de Montchalin, il "a donné à la librairie son statut de librairie généraliste", ajoutant : "il nous a donc beaucoup apporté à tous".

S'il n'a pas fondé l'Armitière, Jean-Pierre Paroche a réussi à faire de l'endroit, qui était autrefois une galerie d'art, une "véritable librairie" à son arrivée en 1971. Avec son associé, Pierre Lévin, ils ont fait déménager la librairie et décidé d'en agrandir la surface. Lors du départ à la retraite de Pierre Levin en 1996, Jean-Pierre Paroche a décidé de confier la relève à Matthieu de Montchalin."Je l'ai beaucoup apprécié. Pour avoir travaillé six ans avec lui, je ne me souviens pas de grosses divergences, on avait la même conception du métier" nous confie l'actuel directeur de l'enseigne.
 
Il avait à coeur cette pédagogie du métier et le sens du métier. Matthieu de Montchalin

Selon lui, Jean-Pierre Paroche était "un libraire des sciences humaines, qui avait une véritable volonté de transmettre". En excellent "passeur de livres", il était davantage proche de deux catégories de personnes : les étudiants, dont il "contribuait à la formation en leur faisant découvrir les auteurs" et les jeunes libraires, qu'il tenait à former, notamment Christian Thorel, qui y a passé six mois avant de partir chez Ombres Blanches.

"Il avait à coeur cette pédagogie du métier et le sens du métier" poursuit Matthieu de Montchalin. Et de rappeler que, pour Jean-Pierre Paroche, "un libraire indépendant ne doit pas être un libraire isolé".

Sur les réseaux sociaux, les clients de la librairie saluent en effet un homme "passionné, cultivé, qui leur a donné beaucoup de conseils de lecture".
 
close

S’abonner à #La Lettre