Hachette UK publie les écarts de salaire liés aux minorités | Livres Hebdo

Par Nicolas Turcev, le 17.04.2019 à 18h31 (mis à jour le 17.04.2019 à 19h00) Royaume-Uni

Hachette UK publie les écarts de salaire liés aux minorités

Photo DR

L’éditeur, filiale du groupe Hachette Livre, publie un rapport portant sur les différences de salaire entre ses employés selon leur origine et leur couleur de peau.

Hachette UK a mis en ligne, mercredi 17 avril, un rapport portant sur les écarts de salaires liés à l’appartenance communautaire parmi ses employés. Trois catégories sont scrutées en priorité : les noirs, les asiatiques et les autres minorités ethniques (Black, Asian and other Minority Ethnic, ou BAME). Les chiffres dévoilés s'arrêtent au mois d’avril 2018.
 
A cette date, le salaire médian des employés de Hachette Group (éditeur et distributeur) issus de minorités était 6,9% plus élevé que celui des employés blancs, mais ils gagnaient en moyenne 9,8% moins d’argent que leurs collègues caucasiens. Pour la seule entité HUK Ltd, qui concentre les activités d’édition du groupe, le salaire médian des minorités était 2% plus élevé que celui des employés blancs, mais leurs revenus étaient en moyenne 18,7% moins importants.

15% de minorités d'ici 5 ans
 
"Ces statistiques révèlent que la représentation des minorités est bien en deçà de ce que l’on aimerait qu’elle soit, a déclaré au Bookseller la directrice des ressources humaines de Hachette UK Melanie Tansey. Maintenant, nous voulons nous concentrer sur l’amélioration de ces statistiques, et sur la hausse de la proportion des salariés issus de minorités." D’ici cinq ans, l’entreprise espère employer 15% de personnes issus des minorités visibles. Actuellement, cette proportion est de 11,6%.
 
La divulgation de ce rapport intervient quelques mois après la publication par Hachette UK d’une étude sur l’égalité salariale homme-femme au sein de l’entreprise. La branche édition de Hachette UK indiquait un écart de revenus médian de 20,1% en faveur des hommes, tandis qu’à l’inverse, Hachette Group dans son ensemble rapportait un écart de 0,6% en faveur des femmes.
close

S’abonner à #La Lettre