Hachette Livre prend la majorité d'Albert-René

Astérix et Obélix © Uderzo

Hachette Livre prend la majorité d'Albert-René

Le groupe acquiert 60 % du capital de l'éditeur d'Astérix tout en consolidant ses droits d'édition sur les 24 premiers albums de la série.

J’achète l’article 1.50 €

Par Fabrice Piault,
avec fp,
Créé le 12.12.2008 à 00h00,
Mis à jour le 12.12.2008 à 00h00

Hachette Livre acquiert 60 % du capital des éditions Albert René, dont Isabelle Magnac, directrice générale de Hachette Illustré, devient la gérante, annonce le groupe, le 12 décembre, dans un communiqué.

Créée en 1979 par le dessinateur Albert Uderzo, la maison édite les albums d'Astérix postérieurs à la mort du scénariste René Goscinny deux ans plus tôt, et gère l'ensemble des droits dérivés, notamment audiovisuels, de la série.

En 2007, Albert-René, dont l'activité varie considérablement d'une année sur l'autre en fonction de la sortie d'un album Astérix ou de la signature d'une importante adaptation au cinéma (9,357 millions d'euros en 2005, 24,925 millions d'euros en 2006), s'est classé au 47e rang dans notre classement Livres Hebdo de l'édition française avec un chiffre d'affaires de 11,287 millions d'euros.

Au sein d'Albert-René, qui était déjà diffusé et distribué par le groupe, Hachette reprend simultanément la participation de 40 % détenue par le dessinateur Albert Uderzo via la société familiale Syadal et la participation de 20 % détenue en direct par Anne Goscinny, fille du scénariste René Goscinny.

Sylvie Uderzo, la fille unique d'Albert avec lequel elle était associée à parts égales au sein de la société Syadal, conserve, via Syadal, près de 40 % du capital de la maison d'édition.

Conflit familial

Cet accord intervient dans le contexte d'un conflit familial opposant le dessinateur d'Astérix à Sylvie Uderzo, ex-directrice générale d'Albert-René, qui a dû quitter en décembre 2007 l'entreprise dont elle a été, dit-elle, “mise à pied”.

“J'ai appris par hasard cette transaction, dont on m'a totalement écartée en tant que fille comme en tant qu'actionnaire”, confie à Livres Hebdo Sylvie Uderzo, qui annonce, sans en préciser la nature, que “des actions juridiques sont en cours”.

Dans le même temps, indique le communiqué du groupe, Hachette Livre a aussi acquis “pour la durée de la propriété littéraire et artistique et le monde entier”, les droits d'édition des 24 premiers albums d'Astérix dont il assure l'édition sous la marque Hachette depuis 1998.
12.12 2008

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités