Glénat publie une nouvelle formule de la revue « La GéoGraphie », diffusée en kiosque

Le premier numéro

Glénat publie une nouvelle formule de la revue « La GéoGraphie », diffusée en kiosque

En association avec l’IGN et la Société de géographie, les éditions Glénat proposent en kiosque, «La GéoGraphie», à partir du 21 décembre. Cette revue trimestrielle, vendue 6,90 euros, est une version moderne et grand public du bulletin de la Société de géographie qui existe depuis 1822.

Par Anne-Laure Walter,
avec alw,
Créé le 19.12.2007 à 00h00,
Mis à jour le 19.12.2007 à 00h00

Le premier numéro de La GéoGraphie sera dans les kiosques à partir du vendredi 21 décembre. Cette revue trimestrielle est une version moderne de la revue de la Société de géographie créée en 1822 à Paris, qui fait peau neuve à l’occasion de sa 1528e parution.

De bulletin scientifique, elle devient revue plus grand public. Cette nouvelle formule est réalisée en association avec l’Institut géographique national (IGN) et Glénat, déjà présent en kiosque entre autres avec Ski Magazine ou Tchô.

« Les numéros seront thématiques et composés d’une douzaine d’articles de synthèse, attrayants par leur thème, leur style ainsi que leur illustration cartographique et photographique », explique Jean-Robert Pitte, vice-président de la Société de géographie.

A 6,90 euros, un prix bien inférieur à celui des publications scientifiques, cette revue trimestrielle de 112 pages veut s’adresser à un large public. Ni magazine de voyages, ni publication savante, elle affiche l’objectif d’aider à une meilleure compréhension du monde dans ses dimensions géographiques mais aussi humaines, culturelles, sociales, voire économiques ou politiques.

L’IGN fournit un appareil de cartes anciennes ou contemporaines, souvent inédites et rehaussées de légendes très détaillées. Pascal Kober, rédacteur en chef de la revue L’Alpe, que publie également Glénat, prend la tête de la rédaction.

www.lageographie.fr

19.12 2007

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités