disparition

François Bott, du Monde et des livres

François Bott, du Monde et des livres

François Bott (1935-2022) en 2008 à Paris - Photo AFP

François Bott, du Monde et des livres

L’écrivain et journaliste, ancien rédacteur en chef du Magazine Littéraire et du Monde des livres s’est éteint le 22 septembre à Paris à l’âge de 87 ans. Prix de la nouvelle de l’Académie Française en 2001, il laisse 23 ouvrages en héritage.

J’achète l’article 1.5 €

Par Éric Dupuy,
Créé le 26.09.2022 à 15h19

L’écrivain et journaliste François Bott est décédé  jeudi 22 septembre à Paris à l’âge de 87 ans. Fondateur du Magazine littéraire en 1966, passé par France-Soir et l’Express, il a dirigé le Monde des Livres de 1983 à 1991 avant de se consacrer à partir de 1995 entièrement à l’écriture, dont celles de nombreuses nouvelles. L’une d’elle a reçu le prix de la nouvelle de l’Académie Française en 2001 : Une minute d’absence (Gallimard). Son dernier recueil, Un amour à Waterloo, qui compte six nouvelles, est paru en février 2020 aux éditions de La Table ronde.

 

Les romans et recueils de nouvelles de François Bott :

 

  • Un amour à Waterloo (La Table ronde) / Février 2020

Après avoir assisté à un colloque sur Napoléon Bonaparte à New York, René, professeur d'histoire, retrouve Marianne, sa jeune assistante qui partage sa passion pour l'Empereur. Six nouvelles qui allient l'amour et la littérature.

 

  • Un hiver au Vésinet (La Table ronde) / Février 2018

Une jeune bibliothécaire du Vésinet rencontre un vieil homme sur le temps de sa pause déjeuner. A sa mort, elle apprend son identité. A Argenteuil, un surveillant remplace un professeur absent. A Bois-Colombes, une jeune postière tente de se remettre d'un chagrin d'amour. 18 récits qui mettent en scène la banlieue parisienne.

 

  • Nos années éperdues (Cherche Midi) / Janvier 2016

En 1947, un jeune homme, qui ressemble fortement à l'auteur, revient en Normandie et se rappelle sa rencontre avec Raphaël, un ami qu'il considérait comme son frère. Il passe en revue les émois littéraires et cinématographiques qui faisaient vibrer ses amis de l'époque : Françoise Sagan, Jean-Paul Sartre, Rita Hayworth, etc. Puis il évoque la mort de Raphaël, tué lors de la guerre d'Algérie.

 

  • Le Dernier tango de Kees Van Dongen (Cherche Midi) / Août 2014

A Monaco, en mai 1968, le peintre Van Dongen, vivant ses derniers instants, se souvient des femmes qui ont marqué sa vie et son oeuvre, et de ses amis artistes.

 

  • Avez-vous l’adresse du paradis ? (Cherche Midi) / Août 2012

Sept journées durant lesquelles des personnages vont se rencontrer, se retrouver, unir un destin, trouver l'amour, faire face aux tourments de la vie, etc.

 

  • Vel’d’Hiv (Cherche Midi) / Août 2008

Pour Raymond et Simon, le vélodrome d'Hiver, dans le 15e arrondissement, est leur jardin des rêves. Ils en connaissent tous les recoins et toutes les légendes. Puis, les 16 et 17 juillet 1942, ce fut la grande rafle. Raymond aperçut une dernière fois Simon et son père, avant qu'ils ne disparaissent dans la foule, pour être emmenés vers le "grand nulle part".

 

  • Le genre féminin : récits (des Équateurs) / Janvier 2007

Treize nouvelles mettant en scène treize portraits de femmes et d'hommes rêveurs qui philosophent sur le temps qui passe, les blessures de l'amour et de l'histoire ou la folie meurtrière. Des personnages qui enquêtent sur eux-mêmes et finissent par se croiser. Le genre féminin est un hommage aux femmes de légende qui portent des lunettes noires pour cacher leurs sentiments.

  

  • Faut-il rentrer de Montevideo ? (Cherche Midi) / Août 2005

Ce roman retrace l'histoire de trois personnalités aussi étonnantes que Rik van Steenbergen, le champion cycliste, Arthur Cravan, le boxeur-poète et Lautréamont, le poète ténébreux. Ils ont tous les trois en commun d'avoir vécu à Montevideo, d'avoir rêvé de gloire et de paradis sur la Terre, et de s'être éteints dans le plus grand anonymat, comme s'ils avaient à peine existé.

 

  • Les éclats de rire de la jeunesse à l’arrêt des autobus (des Équateurs) / Avril 2004

Un recueil de nouvelles où l'on rencontre tour à tour un lecteur de l’Equipe qui ne dédaigne pas non plus la lecture des poètes, une Parisienne de l'an 2000, un homme amoureux de Julie de Lespinasse et de Colette, une femme qui passe son temps à discuter avec ses copines sur son portable, etc.

 

  • Une minute d’absence (Gallimard) / Février 2001

Des nouvelles sans véritable tension, des évocations d'un moment ou des portraits, en particulier des portraits de femmes, assortis ou non d'une histoire d'amour. Prix de la nouvelle du Rotary Club de Paris 2002 et de l’Académie Française 2001.

 

  • La demoiselle des lumières (Gallimard) / Avril 1997

"Elle s'appelait Julie Jeanne Eléonore. Julie pour le charme, Jeanne pour la sagacité, Eléonore pour la fantaisie. Julie c'est flamboyant, Jeanne c'est raisonnable, Eléonore c'est fantasque. Allez concilier tout cela ! Pourtant, elle y parvenait très bien. Elle avait à la fois la vocation des naufrages et le goût du bonheur..."

 

  • Le Boulevard des sentiments (Flammarion) / 1991

Un drôle de détective, qui aime prendre les chimères en filature, part à la recherche d'un étrange fantôme.

 

  • La Femme insoupçonnée (Flammarion) / 1990

Le portrait d'une jeune femme, Emily Venturini, qui ne cesse de fausser compagnie à son entourage. C'est une fugitive, une fugueuse, une passagère des années 80.

Les dernières
actualités