Fnac Darty mise sur les partenariats | Livres Hebdo

Par Clarisse Normand, le 13.04.2018 Développement

Fnac Darty mise sur les partenariats

Laurence Buisson, directrice du pôle culture de Fnac Darty, réaffirme l’importance du livre dans l’offre du groupe. - Photo DR/FNAC

Avec une Fnac de 1 000 m2 dans le tout nouveau centre commercial de Farebersviller, en Moselle, le groupe Fnac Darty a ouvert le 11 avril son cinquième magasin en franchise depuis le début de l’année. Les précédents ont été inaugurés dans le centre-ville de Nouméa (Nouvelle-Calédonie), sur 800 m2 à Lisieux dans la zone Intermarché, sur 600 m2 à Montluçon dans la galerie marchande de Carrefour et sur 400 m2 à Pamiers (Ariège) à l’intérieur même de l’hypermarché Intermarché. Ce dernier, "shop in shop", constitue une innovation pour la marque dont le déploiement territorial dans des villes moyennes se poursuit à marche forcée grâce à ses partenariats avec Intermarché, qui cumule 19 Fnac franchisées, et plus récemment avec Carrefour, qui en compte quatre. Cette année, Fnac Darty annonce l’ouverture de 70 magasins franchisés, dont encore une Fnac, le 26 avril, sur 600 m2 dans le centre commercial Carrefour de Douai-Flers.

Pour Laurence Buisson, directrice du pôle culture de Fnac Darty depuis la mi-janvier, le renforcement du réseau de magasins Fnac constitue un des principaux axes stratégiques du groupe avec "le livre comme segment clé car c’est le premier vecteur de trafic dans les points de vente et il est présent dans un panier d’achat sur deux". Désireuse de maintenir son leadership dans ce secteur, la Fnac continue à déployer son concept de librairie lancé en 2016 et basé sur la mise en scène des livres avec un mobilier adapté, et à jouer la carte de la prescription avec, notamment, la création de cercles littéraires associant libraires et adhérents pour opérer des sélections tout au long de l’année.

Cependant, Laurence Buisson pointe deux autres grands axes stratégiques dans le cadre de la stratégie omnicanal du groupe: le développement de Fnac.com, avec un ciblage fin des clientèles, et le développement d’une offre de contenu digital grâce à des partenariats, dont celui annoncé, la semaine dernière, avec Orange autour de la lecture numérique et le lancement d’une offre de livres audio Kobo by Fnac (1).

"Si le gros du business est fait en magasin, la croissance de l’activité du groupe vient du Web, e-commerce et surtout m-commerce", observe Laurence Buisson, pour qui le maillage territorial influe aussi sur le développement des ventes Internet, comme en témoigne "la croissance de l’activité Web sur un territoire où s’ouvre un magasin". Clarisse Normand

(1) Voir LH 1168 du 6.4.2018, p. 18-21.

Thématique

close

S’abonner à #La Lettre