Fermeture de la librairie fétiche de Mumbai | Livres Hebdo

Par Léopoldine Leblanc, le 23.02.2018 à 19h37 (mis à jour le 23.02.2018 à 20h00) Inde

Fermeture de la librairie fétiche de Mumbai

La librairie Strand Book Stall à Mumbai

Appréciés des lecteurs à petit budget depuis 70 ans, la librairie Strand Book Stall a annoncé sa fermeture pour le 28 février. La concurrence des ventes en ligne et les nouveaux usages de lecteurs seraient les premières raisons du déficit de l’enseigne depuis plusieurs années.

Dernières soldes pour la librairie Strand Book Stall. Après 70 ans à œuvrer pour rendre les livres de l’édition mondiale accessibles, la boutique fermera ses portes le 28 février, selon le quotidien local Free Press Journal. Depuis le 21 février, la librairie préférée des lecteurs anglophones de Mumbai en Inde affiche des réductions de 40%.  Ces dernières "super soldes" lui ont permis de liquider déjà plus de la moitié de son stock.
 
Depuis 1948, le fondateur Padmashree TN Shanbagh avait à cœur de proposer des réductions toute l’année. D’abord kiosque à livres dans le hall du Strand cinema du quartier de Colaba de l’ancienne Bombay devenue Mumbai, la librairie s’agrandit en 1956 et rejoint l’immeuble Dhannur, à une dizaine de minutes de route de son ancienne adresse. Connue pour ses petits prix (les livres importés étaient vendus avec une remise de 20%), la librairie est surtout appréciée pour son accueil chaleureux et les conseils avisés du propriétaire. Les plus grands penseurs du pays comme le tout Premier ministre Jawaharlal Nehru, l’ancien Président A.P.J. Abdul Kalam, l’écrivain Khushwant Singh, le dessinateur RK Laxman ou encore l’économiste et ancien Premier ministre Manmohan Singh, foulaient régulièrement la porte d’entrée.
 
A la mort du fondateur en 2009, sa fille Vidya Virkar et son fils Arun Shanbhag reprennent le commerce mais ressentent très rapidement les effets de l’émergence du commerce de livres en ligne. La concurrence de plateformes comme Amazon et Flipkart, leader indien de la vente en ligne, pousse la librairie à céder ses enseignes ouvertes dans le sud du pays à Bangalore dès 2013. Depuis, la librairie libérait progressivement son stock et n’espérait pas reprendre de l’essor.

Sur les mêmes thèmes (1 articles)

close

S’abonner à #La Lettre