MEILLEURES VENTES

Fabrice Luchini joue la comédie dans les meilleures ventes

Fabrice Luchini sur le plateau de "Vivement Dimanche" le 6 mars 2016 - Photo COPIE D'ÉCRAN/FRANCE 2

Fabrice Luchini joue la comédie dans les meilleures ventes

Comédie française. Ça a débuté comme ça, entre d’emblée au Top 20 en 5e position, aux côtés des romans de Pierre Lemaître, Agnès Ledig et Stephen King.

J’achète l’article 1.50 €

Par Claude Combet,
Créé le 09.03.2016 à 18h28,
Mis à jour le 09.03.2016 à 19h00

Le Top 20 GFK/Livres Hebdo des meilleures ventes de livres tous genres confondus pour la semaine du 29 février au 6 mars est particulièrement bouleversé, puisqu'il se renouvelle pour moitié avec l'entrée de 10 nouveaux titres dans le palmarès. Comédie française. Ça a débuté comme ça, de Fabrice Luchini, réalise la plus belle entrée, se plaçant directement en 5e position du Top 20. Flammarion l’a tiré à 100 000 exemplaires pour sa parution le 2 mars.

Comédie française. Ça a débuté comme ça, qui emprunte son sous-titre à Céline, est le premier livre du comédien, qui y dévoile son rapport aux textes du répertoire. "Ma comédie française, ce sont des auteurs, des lectures et le parcours d’un personnage qui vient d’un milieu extrêmement modeste et qui se retrouve à parler avec Jean d’Ormesson", a-t-il confié dans un entretien à Livres Hebdo.

Parallèlement, Trois jours et une vie, de Pierre Lemaître, s’inscrit à la 8e place du palmarès. Ce roman marque le retour au polar du prix Goncourt 2013 (avec Au-revoir là-haut) et raconte l’histoire d’un enfant meurtrier poursuivi toute sa vie par son geste. Albin Michel l’a tiré à 150 000 exemplaires. Deux autres romans arrivent cette semaine dans la liste : On regrettera plus tard, d’Agnès Ledig (Albin Michel, 16e), et Carnets noirs, de Stephen King (Albin Michel, 19e).

La semaine est aussi sous le signe des mangas avec quatre nouveautés dans le Top 20 : le 78e, One Piece. Edition originale, d’Eiichiro Oda, tiré à 150 000 exemplaires (Glénat, 2e) ; le 70e, Naruto, de Masashi Kishimoto, tiré à 200 000 exemplaires (Kana, 7e) ; et le 50e, Fairy Tail, tiré à 100 000 exemplaires (Pika, 13e et 15e pour l’édition limitée).

Enfin, deux poches se hisse dans le Top 20 : Ça peut pas rater !, de Gilles Legardinier (Pocket, 6e), et le premier volume de Vernon Subutex, de Virginie Despentes (Le Livre de Poche, 18e).

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités