Crise sanitaire

En Europe, le secteur culturel ferme jusqu'à l'année prochaine

Le théâtre Old Vic à Londres

En Europe, le secteur culturel ferme jusqu'à l'année prochaine

En Europe, la deuxième vague de contaminations à la Covid-19 a poussé certains gouvernements à reconfiner leur pays, à renforcer les restrictions ou à fermer les commerces non essentiels et les lieux culturels jusqu'au mois de janvier.

J’achète l’article 1.50 €

Par Alexiane Guchereau,
Créé le 16.12.2020 à 16h24,
Mis à jour le 16.12.2020 à 17h00

En Europe, la deuxième vague de contaminations à la Covid-19 a poussé certains gouvernements, comme ceux de l'Allemagne ou des Pays-Bas plus impactés qu'au printemps, à reconfiner leur pays ou à restreindre l'accès à de nombreux commerces et espaces publics et en particulier, les lieux culturels, jusqu'au mois de janvier. La situation du secteur culturel en France, qui n'a pas pu être déconfiné le 15 décembre comme il l'espérait, est en fait assez similaire à ses principaux voisins européens. Pour la plupart, la rentrée culturelle n'aura pas lieu avant janvier, comme en France, où un nouveau calendrier devrait être établi vers le 7 janvier 2021.

Avec plus d'un million de cas en Allemagne, la chancelière Angela Merkel a décrété dimanche 13 décembre un reconfinement plus strict en accord avec les 16 Länder. Les commerces non essentiels, les lieux de loisirs, les lieux de sports, les lieux de restauration, les lieux de soins corporels sont fermés sur tout le territoire jusqu’au 10 janvier 2021. Le ministre de l'Economie Andreas Pinkwart (Parti libéral démocrate) a déclaré lundi 14 décembre sur la station de radio WDR 5 que les librairies devraient pouvoir rester ouvertes en click and collect. Les musées, les théâtres et les cinémas sont en revanche fermés.

Le Royaume-Uni, passé au troisième niveau d'alerte amlgré le début de la campagne de vaccination, ferme ses lieux culturels comme les cinémas, théâtres et musées dès le 16 décembre, à minuit, ainsi que ses hôtels, pubs et restaurants. Le maire de Londres, Sadiq Khan, a demandé dans un communiqué un soutien renforcé du gouvernement pour les secteurs de l'accueil, de la culture ou des loisirs. Les dirigeants s'inquiètent de l'apparition d'une nouvelle variante du nouveau coronavirus sur près de 1000 malades. Elle serait impliquée dans la contamination accrue observée dans certaines parties de l'Angleterre, ce qui aurait conduit à la décision de placer Londres en état d'alerte maximale.

Aux Pays-Bas, le premier ministre Mark Rutte a dû se résoudre lundi 14 décembre à adopter "l'une des mesures les plus sévères dans le pays depuis le début de la pandémie", a t-il annoncé lundi 14 décembre. Suite aux 638800 habitants testés positifs selon le dernier compte, le pays est reconfiné jusqu'au 19 janvier. Tous les magasins, à l'exception des supermarchés, des magasins d'alimentation et des pharmacies, seront fermés à partir du 15 décembre. Les écoles, musées, cinémas, salles de spectacle et salles de gym ainsi que les zoos seront également fermés, a-t-il précisé.

L'Italie devient le pays occidental le plus durement frappé par la pandémie, avec près de 65000 morts des suites de la Covid-19. En raison de l’augmentation du nombre de cas, les autorités italiennes ont adopté de nouvelles restrictions. Le décret-loi en vigueur du 4 décembre au 15 janvier prévoit trois catégories de risque de transmission du virus selon les régions italiennes : les zones rouge (risque maximal), orange (élevé) ou jaune (modéré). Selon La Stampa, qui cite le président de l'Association des éditeurs italiens, Ricardo Franco Levi, "les librairies restent ouvertes dans toute l'Italie, même dans les zones rouges, parce qu'elles sont considérées comme des biens essentiels". Au niveau national a été décidée la fermeture des musées et expositions, des spectacles.

En Espagne, les restrictions dépendent des régions. Le gouvernement espagnol a décrété, pour l’ensemble du territoire national à l’exception des Canaries, un nouvel état d’alerte sanitaire jusqu’au 9 mai 2021. Entre le 23 décembre 2020 et le 6 janvier 2021, toutes les communautés autonomes, à l’exception des îles Baléares et Canaries, interdiront l’entrée et la sortie de leur territoire, depuis et vers une communauté autonome. En Catalogne, les cinémas et théâtres peuvent ouvrir à 50% de leurs capacité. À Madrid, tout est resté ouvert et en Andalousie, tout est possible aussi à condition que le spectacle se termine à 21h. En prévention d'un nouveau confinement décidé à l'échelle nationale, les libraires ont remis le 15 décembre une pétition qui comporte 75000 signatures adressée au ministère de la Culture afin qu'elles puissent être considérées comme une activité essentielle.

En Belgique, qui compte plus de 611400 cas, les librairies ont été considérées comme des "commerces essentiels" en novembre et peuvent donc rester ouvertes en période de confinement. Les bibliothèques et musées sont également accessibles mais les usagers doivent porter un masque. En revanche, cinémas et salles de théâtres sont fermés.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités