Edition

Editis réorganise ses maisons d'édition de littérature autour d'un pôle unique, a annoncé mercredi 14 octobre le groupe dirigé par Michèle Benbunan.

Place des éditeurs, qui regroupait notamment Presses de la cité, Plon et Belfond, ainsi que Robert Laffont (Bouquins, Seguiers, Julliard...) et Le Cherche midi, fusionnent en un même pôle composé de six maisons d'édition. Cela provoque une réorganisation en interne avec huit nominations. Le pôle est dirigé par Jean Spiri, secrétaire général du groupe, et Cécile Boyer-Runge qui présidait depuis 2014 Robert Laffont et qui devient secrétaire générale adjointe.

Chaises musicales

Robert Laffont est désormais dirigé par Sophie Charnavel, jusqu'ici chez Plon, qui prend également en charge Nil et Presses de la Renaissance. Plon sera piloté par Céline Thoulouze qui s'occupait depuis 2014 du domaine français de Belfond aux côtés de Caroline Ast, au domaine étranger. Cette dernière prend la tête de Belfond.

Alors qu'elle dirigeait l'entité Place des éditeurs, aujourd'hui disparue, Sofia Bengana prend la direction de Presses de la Cité. En parallèle, Jean-Luc Barré est nommé directeur des éditions Bouquins et Jean Le Gall, des éditions du Cherche midi et de Séguier.

"Nous souhaitons repositionner au plus haut nos maisons de littérature générale et donner à nos éditeurs une pleine autonomie dans la gestion de leurs maisons", a précisé Michèle Benbunan dans un communiqué du groupe.

Une première réorganisation ?

Ces premiers mouvements sont les prémices d'autres à venir au sein du même groupe, notamment dans les autres marques spécialisées en littérature.

Filiale du groupe Vivendi depuis 2019, Editis a décidé de communiquer cette importante réorganisation interne quelques minutes avant que le Tribunal de commerce de Paris se prononce sur une demande de convocation d'assemblée générale réalisée par Vivendi et Amber capital, embarqués dans une bataille de gouvernance au sein du groupe Lagardère.

 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités