Dupliprint négocie la reprise de la branche imprimerie de Jouve | Livres Hebdo

Par Hervé Hugueny, le 20.11.2019 à 09h09 (mis à jour le 20.11.2019 à 10h01) IMPRIMERIE

Dupliprint négocie la reprise de la branche imprimerie de Jouve

La presse HP du fabricant répond à la baisse constante des tirages moyens, auxquels l’impression offset traditionnelle n’est plus adaptée. - Photo JOUVE

Jouve va céder son activité historique basée à Mayenne, en déclin depuis de nombreuses années, et achève sa transformation en groupe uniquement numérique.

Thibault Lanxade, P-DG de Jouve a annoncé ce 19 novembre dans un communiqué que son groupe est entré en négociations exclusives avec Frédéric Fabi, P-DG et fondateur de Dupliprint, pour vendre l’activité d’imprimerie.
 
« Il s’agit là d’une opportunité historique pour l’activité d’impression basée à Mayenne, qui voit ainsi avec Dupliprint des perspectives de redressement et de pérennité solides. Ce rapprochement ouvrirait de nombreuses synergies, la société Dupliprint offrant une très bonne vision stratégique du marché de l’imprimé à l’ère du numérique, avec un modèle original qui intègre des métiers de la communication, des industries graphiques et des technologies de l’information » ajoute le texte.
 
Le groupe « finaliserait ainsi sa transformation pour devenir 100% digital ». Le projet de cession, qui doit être présenté pour avis aux représentants du personnel, pourrait être bouclé au premier trimestre 2020. Depuis plusieurs années Jouve ne mentionnait plus son activité historique dans sa communication et se présentait comme « spécialiste international des contenus, de l’édition, du numérique et des nouveaux médias de diffusion ».

Virage stratégique
 
L’imprimerie emploie 172 salariés, sur environ 2000 dans le monde, dont la moitié en France, et représente plus de 20 millions d’euros de chiffre d’affaires, sur 125 millions d’euros au total indique Bénédicte Constant, directrice de la communication et des affaires publiques. La branche imprimerie employait encore 215 salariés il y a deux ans.
 
Créé en 1993 à Domont (Val d’Oise), spécialiste de l’impression numérique, Dupliprint emploie une centaine de personnes et réalise 17 millions d’euros de chiffre d’affaires. L’imprimeur a passé l’an dernier un accord avec Hachette Livre pour l’impression de courts tirages, suivant un process continu et dont la gestion est quasi automatisée. Il prévoit de réaliser la moitié de son activité dans le livre.
 
Equipé de presses offset, Jouve, imprimeur de Livres Hebdo, a également investi dans l’impression numérique et indiquait en 2017 réaliser environ la moitié de son activité dans le livre, pour le compte d’éditeurs juridiques et techniques, entre autres. L’entreprise est contrôlée par le groupe Les Petites affiches, éditeur du magazine du même nom et d’autres journaux d’annonces légales, également actionnaire de Lextenso (éditions LGDJ, Montchrestien, Gualino, Defresnois, Gazette du Palais, etc.)
close

S’abonner à #La Lettre