Poésie

Deux inédits de Daphné du Maurier découverts

Deux inédits de Daphné du Maurier découverts

Deux poèmes inédits qui seraient de l'auteure Daphne du Maurier ont été découverts par des commisseurs-priseurs avant une vente aux enchères de sa correspondance.
 

J’achète l’article 1.50 €

Par Alexiane Guchereau,
Créé le 17.04.2019 à 18h03,
Mis à jour le 17.04.2019 à 19h00

Deux poèmes de Daphné du Maurier probablement rédigés à la fin des années 1920 ont été découverts derrière une photographie encadrée de l'auteure. La photo se trouvait dans des archives de sa correspondance avec une amie proche de la famille, Maureen Baker-Munton, alors qu'elle doit être mise aux enchères le 27 avril au Royaume-Uni.

Selon Laura Varnam, maître de conférences en littérature anglaise à l'université d'Oxford, le premier poème s'intitule "Song of the Happy Prostitute" (Chanson de la prostituée heureuse). Dans ce poème, une prostituée regrette la réputation de sa profession. Le second poème évoque la solitude. L'écrivaine semble être nostalgique de son enfance et déplore qu'il soit aujourd'hui "ennuyeux de se reposer seul".

Les droits d'auteur de ces deux poèmes appartiennent à la famille Du Maurier-Browning et elle ne prévoit pas de publier ces poèmes dans leur intégralité prochainement.

Daphné du Maurier intéressée par le thème de la sexualité

Selon Laura Varnam, Daphné du Maurier a écrit deux nouvelles sur des prostituées, intitulées Mazie et Piccadilly. Les deux nouvelles ont été publiées dans l'un des recueils de l'auteure anglaise, The Doll and other Stories. Song of the Happy Prostitute ferait référence selon elle à ces nouvelles et témoignerait de l'intérêt de Daphné du Maurier pour les thèmes de genre et de sexualité tout au long de sa carrière.

L'écrivaine a écrit de nombreux poèmes, mais très peu ont été publiés.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités