Décès de l'auteur et homme de radio Michel Cazenave | Livres Hebdo

Par Léopoldine Leblanc, le 22.08.2018 à 18h51 (mis à jour le 23.08.2018 à 09h57) Disparition

Décès de l'auteur et homme de radio Michel Cazenave

Michel Cazenave - Photo INREES

Auteur d’une œuvre considérable et protéiforme (poèmes, romans, essais, nouvelles) parallèlement à sa carrière de producteur à France-Culture, Michel Cazenave est décédé lundi 20 août à l’âge de 76 ans.

Poète, homme de radio mais aussi romancier et écrivain passionné de psychanalyse, Michel Cazenave est décédé lundi 20 août à l’âge de 76 ans.
 
Né le 9 juin 1942, après des débuts en politique, il était entré à France Culture en 1977 comme conseiller à la direction puis producteur-coordinateur des programmes. Il a créé et dirigé plus de 300 émissions concernant la littérature, la philosophie, le cinéma, les sciences et les sciences humaines ("Les vivants et les dieux", "Une vie, une œuvre", "La matinée des autres"). Une œuvre radiophonique saluée par le grand prix de la Société civile des auteurs multimédia (Scam) en 1997.
 
Parallèlement, l’homme de radio a aussi travaillé pour la télévision (programme "Océaniques" sur FR3, documentaires pour l’Ina ou pour Arte) et contribué pendant plus de trente ans à des travaux d’édition en tant qu’auteur d’une œuvre protéiforme détaillée sur son site et comme directeur de collection pour différentes maisons (R. Laffont-Seghers, Imago, Payot et à plusieurs reprises pour Albin Michel). Avant les années 2000, il a écrit 10 romans dont le dernier fut La putain des Dieux (Rocher, 1994), avant de se consacrer à la poésie avec plusieurs recueils dont L'œuvre d'or (Rafael de Surtis, 2009).
 
Passionné de psychanalyse, l’écrivain a largement contribué à la diffusion de la pensée du psychiatre suisse Carl Gustav Jung en France (Jung revisité en deux tomes, Médicis Entrelacs, 2011-2012). Co-directeur de la collection "L’esprit jungien", chez R. Laffont-Seghers au début des années 1980, il a ensuite dirigé la traduction des œuvres complètes du médecin publiées par Albin Michel à partir de 1984, avant de rejoindre Hachette, de 1991 à 2006, chargé de l’édition des œuvres de Jung pour Le Livre de poche.
close

S’abonner à #La Lettre