David Diop est le Choix de l'Orient | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 12.11.2018 à 15h28 (mis à jour le 12.11.2018 à 16h00) Prix littéraire

David Diop est le Choix de l'Orient

David Diop - Photo HERMANCE TRIAY

Les premiers Choix Goncourt sont révélés. David Diop a remporté celui de l'Orient, traditionnellement remis au Salon du livre de Beyrouth chaque année. En attendant le premier Choix Goncourt de la Chine, en préparation.

David Diop, finaliste malheureux de plusieurs grands prix d'automne, a finalement été désigné Choix Goncourt de l'Orient pour son roman Frère d'âme (Seuil).

Organisé par l'Institut français du Liban et l'AUF Moyen-Orient, la proclamation, en présence de l'académicien Goncourt Tahar Ben Jelloun, a été l'un des événements majeurs du 25e Salon du livre francophone de Beyrouth (3-11 novembre). Le livre lauréat choisi par les étudiants jurés de 12 pays du Moyen-Orient sera ainsi traduit vers l'arabe dans l'année à venir. David Diop, qui succède à Véronique Olmi (Bakhita, Albin Michel) sera aussi l'invité du salon de Beyrouth l'an prochain.

David Diop était finaliste du Goncourt, mais aussi du Renaudot et du Femina. Il est toujours en lice pour le Goncourt des lycéens et a été distingué par le prix Patrimoines. Le roman suit Alfa Ndiaye et Mademba Diop, tirailleurs sénégalais et amis d'enfance, durant la Grande Guerre. Blessé à mort, Mademba s'écroule sous les yeux d'Alfa, qui perd la raison et répand la violence sur le champ de bataille. Son retour forcé à l'arrière est l'occasion de se remémorer son passé en Afrique.

De l'Orient à la Chine

Le Choix de la Pologne, qui fêtait son 20e anniversaire, et le Choix de la Roumanie ont couronné Ça raconte Sarah de Pauline Delabroy-Allard (Minuit). D'autes Choix Goncourt sont à venir: l'Italie, l'Espagne, la Serbie, la Belgique...  L'Académie recense 12 partenariats internationaux. Sur Instagram, dimanche 11 novembre, l'institution a mis en ligne une photo avec Bernard Pivot, Pierre Assouline et Du Qinggang, professeur de littérature française à l’université de Wuhan, spécialiste d’Henri Michaux et président du jury du Choix Goncourt de la Chine, en vue de la première édition de la récompense qui sera bientôt remise à Pékin.
   
close

S’abonner à #La Lettre