Daniel Pennac et Serge Bloch signent un album multi-éditeurs pour les réfugiés | Livres Hebdo

Par Claude Combet, le 01.10.2015 à 18h08 (mis à jour le 05.10.2015 à 17h24) - 1 commentaire SOLIDARITÉ

Daniel Pennac et Serge Bloch signent un album multi-éditeurs pour les réfugiés

Daniel Pennac

Le collectif “Les éditeurs jeunesse avec les réfugiés” publiera le 20 novembre un album tiré à 50 000 exemplaires.

La quasi-totalité de l’édition pour la jeunesse a répondu à l’appel de Frédéric Lavabre, fondateur des éditions Sarbacane, lancé le 8 septembre dernier, pour aider les réfugiés. Hedwige Pasquet (Gallimard), Philippe Ostermann (Dargaud), Alain Serres (Rue du Monde), Thierry Magnier (pôle jeunesse d’Actes Sud), Louis Delas (L’Ecole des loisirs), Marion Jablonski (Albin Michel Jeunesse), Michèle Moreau (Didier Jeunesse), Hélène Wadowski (Père Castor-Fammarion), Béatrice Decroix (Le Seuil Jeunesse/La Martinière Jeunesse), Laurence Faron (Talents hauts), Marianne Durand (Nathan), Sandrine Mini (Syros), Cécile Terouanne (Hachette), Frédéric Cambourakis (Cambourakis), Valérie Cussaguet (Les fourmis rouges), entre autres, sont de l’aventure à ses côtés.

Après plusieurs réunions, ils se sont réparti les tâches et ont monté un collectif, “Les éditeurs jeunesse avec les réfugiés”, afin de publier un album (pour l’instant sans titre) dont le produit de la vente sera versé à la Cimade, l’association de solidarité avec les migrants, les réfugiés et les demandeurs d’asile.

“Mes confrères de la jeunesse et de la BD ont répondu tout de suite et sont très motivés. Remettre du sens et décrypter l’actualité pour les jeunes, c’est notre métier”, commente Frédéric Lavabre, qui ajoute : “Notre action poursuit un double but : mener une action collective et délivrer un message de solidarité, notamment en collectant des fonds”.

Mis en vente le 20 novembre, l’album de 24 pages, illustré par Serge Bloch et destiné aux lecteurs dès 8 ans, proposera un texte inédit de Daniel Pennac, “une grande voix”, et un lexique conçu par les auteures de documentaires Jessie Magana et Carole Saturo, qui déclinera les lettres du mot “Réfugiés” en autant de concepts “décryptés et mis en perspective” : R comme Réfugiés, E comme Etrangers, F comme Frontières, U comme Urgence, G comme Guerre, I comme Immigration, E comme Egalité (Exil/Economie) et S comme Solidarité. Il sera tiré à 50 000 exemplaires et vendu 3 euros.

L’équipe de Gallimard  Jeunesse en assurera la diffusion et la distribution. Stop pile (tiré à 600 exemplaires) et affiche 40 x 60 (tirée à 5 000 exemplaires) sont déjà prévus pour les libraires, “car nous avons conscience qu’ils font un effort” commente Frédéric Lavabre.

Le livre sera vendu dans les librairies à partir du 20 novembre et sur les stands du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil, qui se déroule du 2 au 7 décembre, chaque éditeur s’engageant selon ses moyens sur une quantité ferme (avec une commande minimum de 100 exemplaires).

Sylvie Vassallo, directrice du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil, et Nathalie Donikian, la directrice littéraire, sont partenaires de l’opération, qui sera lancée officiellement le 8 octobre lors de la conférence de presse de la 31e édition.
close

S’abonner à #La Lettre