Rétrospective 2014

Avril: « Le rap se met à la page »

Avril: « Le rap se met à la page »

Le rap est-il un nouveau vecteur de ventes reconnu par les éditeurs ? C’est la question que s’était posée Livres Hebdo au mois d’avril dernier. 

Par Pierre Georges,
Créé le 25.12.2014 à 11h00,
Mis à jour le 25.12.2014 à 11h00

Dans notre numéro 993 du 11 avril 2014, François Oulac étudiait les nouveaux rapports entretenus entre rap et littérature« La culture urbaine est de plus en plus reconnue par les éditeurs comme une source unique de créativité, et comme un nouveau vecteur de ventes » écrivait-il.
Le rap est de plus en plus perçu comme une langue décalée, capable d'attirer de nouveaux publics vers le livre. 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités