Le prix Ibéroaméricain de poésie Pablo Neruda a été remis lundi 12 juillet à Antonio Cisneros pour l'ensemble de son oeuvre.

Le poète péruvien, qui a reçu sa récompense des mains du nouveau président chilien Sebastián Piñera, a déclaré « être protégé par les dieux du Chili ».

Né en 1942, Antonio Cisneros est l'une des figures emblématiques du mouvement littéraire latino-américain de la « Génération de 60 ».

En France, il a publié Les grandes questions célestes (Royaumont, 1990) et Chant cérémonial contre un tamanoir (Unes, 1989).

Créé en 2004, le prix Ibéroaméricain de Poésie Pablo Neruda consacre un auteur dont l'oeuvre « contribue au dialogue culturel et artistique chilien » et « participe à créer avec les mots un monde nouveau ».

Doté de 30 000 dollars, il est décerné par le Conseil national chilien de la Culture et des Arts.

Présidé par le ministre de la culture, Luciano Cruz-Coke, le jury était composé cette année du poète nicaraguayen Ernesto Cardenal, de l'académicienne chilienne Adriana Valdés, du poète péruvien Arturo Corchera, de l'écrivain uruguyaen Alfredo Fressia et de la poètesse chilienne Delia Domínguez.
13.07 2010

Auteur cité

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités