Anna Todd entre en force dans le Top 20 | Livres Hebdo

Par Pierre Georges, le 13.01.2016 à 18h50 (mis à jour le 13.01.2016 à 20h00) Meilleures ventes

Anna Todd entre en force dans le Top 20

Anna Todd. - Photo SIMON & SCHUSTER

Anna Todd, l'auteure de fan-fiction érotique mettant en scène le leader du groupe One Direction, revient avec Before, qu'elle place directement en tête des meilleures ventes. 

Before, de l'Américaine Anna Todd (Hugo roman), préquelle à sa fan-fiction érotique After qui a totalisé 1,6 million de ventes, entre directement en tête du Top 20 GFK/Livres Hebdo des meilleures ventes de livres pour la semaine du 4 au 10 janvier,. 

La tétralogie After imaginait une histoire d'amour entre Tessa, jeune étudiante américaine et Hardin, un "être grossier à l'accent anglais, couvert de tatouages et de piercings" qui n'est autre que Harry Styles, le leader du groupe pour adolescentes One Direction. 

Dans Before, l'histoire est cette fois racontée du point de vue du personnage masculin, Hardin. Le premier volume a bénéficié d'un premier tirage de 200000 exemplaires pour sa sortie le 7 janvier. 

Un nouveau Top 3 

Parallèlement, Elle & lui de Marc Levy, dans sa version poche (Pocket) et Je dirai malgré tout que cette vie fut belle (Gallimard) de Jean d'Ormesson, rejoignent le classement aux 2e et 3e places. 

Les ouvrages qui composaient le podium la semaine passée, à savoir Astérix, vol. 36 (Albert-René), D'après une histoire vraie de Delphine de Vigan (Lattès) et Paris est une fête d'Ernest Hemingway (Folio) sont désormais respectivement 6e, 9e et 5e

Les autres entrées 

Parmi les autres entrées de la semaine, on retrouve l'essai d'Alain Juppé, Pour un état fort (Lattès), deuxième tome des quatre prévus par l'ancien Premier ministre pour présenter son programme dans la perspective des primaires à droite. Tiré initialement à 25000 exemplaires, il a été réimprimé à 10000 par son éditeur. 

Histoire de la violence, le second roman d'Edouard Louis (Seuil), 24 ans, intègre le Top 20 en 14e position. Tiré au total à 85000 exemplaires, le roman voit l'auteur poursuivre l'exploration de la violence par une autofiction qui prolonge celle qu'il avait produite avec En finir avec Eddy Bellegueule.
close

S’abonner à #La Lettre