Proclamation

Anna Hope couronnée par le Grand prix des lectrices "Elle" 2018

Anna Hope - Photo CATHERINE HELIE/GALLIMARD

Anna Hope couronnée par le Grand prix des lectrices "Elle" 2018

L'auteure britannique a été distinguée dans la catégorie "roman" pour La salle de bal, paru en août dernier chez Gallimard. Delphine Minoui et Eva Dolan ont été récompensées dans les catégories "document" et "policier". 

Par Isabel Contreras,
Créé le 30.05.2018 à 20h10,
Mis à jour le 30.05.2018 à 20h10

Un palmarès 100% féminin s'est imposé au 49e Grand prix des lectrices Elle. Lors de la cérémonie de remise, le 30 mai à Paris, Anna Hope a été distinguée dans la catégorie "roman" pour La salle de bal, traduit par Elodie Leplat chez Gallimard.

L'auteure britannique situe l'action de La salle de bal en 1911 dans le Yorkshire. Dans un asile psychiatrique, Ella Fay est internée pour avoir brisé une vitre de la filature où elle travaillait depuis ses 12 ans. Révoltée puis résignée, elle participe chaque vendredi au bal des pensionnaires. Dans son avant-critique (Livres Hebdo n°1137), Kerenn Elkaïm relève la "grande beauté romanesque" de ce livre. Anna Hope "nous renvoie à l’évolution de la psychiatrie et à la folie illimitée des hommes", écrit-elle.

La journaliste et auteure française Delphine Minoui a été récompensée dans la catégorie "Document" pour son dernier livre Les passeurs de livres de Daraya: une bibliothèque secrète en Syrie, paru en septembre dernier au Seuil. La correspondante du Figaro donne une voix à la quarantaine d'hommes qui ont ouvert une bibliothèque clandestine à Damas, dans la banlieue rebelle de Daraya. Elle établit une correspondance par Skype avec ces Syriens insoumis qui ont récupéré des ouvrages sous les décombres de la ville.

Enfin, l'auteure britannique de polars Eva Dolan a reçu le prix des lectrices Elle dans la catégorie "policier" pour Les chemins de la haine, son premier livre traduit par Lise Garond chez Liana Levi. Ce livre marque le début d'une série d'enquêtes menées par l'inspecteur Zigic et le sergent Ferreira.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités