Bibliothèques : le livre comme arme de survie | Livres Hebdo

Par Cécilia Lacour, le 22.09.2017 (mis à jour le 22.09.2017 à 11h49) Conflits

Bibliothèques : le livre comme arme de survie

Sur le front de Daraya. - Photo AHMAD MOUDJAHED

Les bibliothèques informelles qui fleurissent en Syrie, en Palestine et dans les camps de réfugiés témoignent du rôle de la lecture comme symbole de résistance, d’éducation et d’intégration.

Penché sur les ruines d’une maison, un Syrien d’une vingtaine d’années exhume un livre recouvert d’une poussière grisâtre. Une fois nettoyé et répertorié au nom de son propriétaire, l’ouvrage rejoindra l’une des étagères de la bibliothèque secrète de Daraya.

A huit kilomètres de Damas, capitale de la Syrie, la ville a été l’un des berceaux de la révolution pacifique de 2011. Entre novembre 2012 e

Lire la suite (6 220 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre