Angoulême : Yan Lindingre crée le prix “Couilles-au-cul” | Livres Hebdo

Par Pierre Georges, le 14.01.2016 à 15h29 (mis à jour le 15.01.2016 à 11h00) - 2 commentaires Bande dessinée

Angoulême : Yan Lindingre crée le prix “Couilles-au-cul”

Yan Lindingre

La récompense sera remise lors du festival Off de la bande dessinée d'Angoulême pour distinguer le courage artistique d'un dessinateur. 

Yan Lindingre, rédacteur en chef de Fluide Glacial et également dessinateur de presse, a annoncé, par le biais d'un communiqué, la création du prix "Couilles-au-cul", "récompensant le courage artistique d'un auteur". Ce prix s'associera au "Off of Off", le festival off de la BD d'Angoulême, qui décerne déjà le prix Schlingo de l'humour dit "gros nez".

"L’intitulé est volontairement trivial et provocant, mais il permet de rappeler que le métier des humoristes, et en l’espèce des dessinateurs de presse, c’est de faire rire", précise le communiqué. "Même si certains l’ont payé de leur vie, il ne faut pas penser que les dessinateurs d’humour sont devenus du jour au lendemain des gens graves".

Dans La Charente libre, Yan Lindingre explique : "L’idée m’est venue quand j’ai appris que le festival ne souhaitait plus remettre de prix Charlie de la liberté d’expression : j’en suis tombé de mon siège. On dit que les dessinateurs sont les hérauts de la liberté d’expression et on se dégonfle". Il précise que suite à la récente polémique quant à l'absence de femmes dans la liste des candidats au Grand prix du FIBD, son prix récompensera cette année une dessinatrice qui doit se battre pour publier et fait face à des menaces. 

L’Association Cartooning For Peace, Fluide Glacial et ActuaBD.com sont associés à ce prix dont le trophée sera une sculpture originale. Il sera décerné le samedi 30 janvier à 11h30, avant la remise du prix Schlingo, à la Maison d’Isabelle, impasse Charlie Schlingo, à Angoulême.

Commentaire récent

“ Je suis bien d'accord sur le sexisme de l'expression, mais on ne peut pas revenir sur une tradition machiste de la société qui s'est répercutée dans la langue. Je veux bien proposer "ov... ” cécile il y a 3 ans à 09 h 55
close

S’abonner à #La Lettre