Distribution

Amazon prolonge le confinement de ses entrepôts jusqu'au 5 mai

Les entrepôts d’Amazon, à Saran - Photo OLIVIER DION.

Amazon prolonge le confinement de ses entrepôts jusqu'au 5 mai

Amazon maintient ses activités grâce à ses entrepôts européens, ses centres de tri et ses agences de livraison en France.

Par Vincy Thomas,
Créé le 28.04.2020 à 16h26,
Mis à jour le 28.04.2020 à 17h00

Suite à la décision de la cour d’appel de Versailles, le 24 avril, qui a donné raison au tribunal de Nanterre dix jours plus tôt, Amazon a prolongé la fermeture de ses entrepôts français jusqu’au 5 mai. Même si l’astreinte journalière a été allégée et le périmètre des produits distribuables étendu, le groupe a préféré suspendre une partie importante de son activité, la justice considérant que les mesures de sécurité et de protection de la santé pour les employés ne sont pas suffisantes dans les entrepôts.

Dans un communiqué, le géant du commerce en ligne affirme qu’ « un taux infime de traitement accidentel de produits non-autorisés, de l'ordre de 0,1%, pourrait entraîner une pénalité de plus d'un milliard d'euros par semaine ».  « Cela signifie que nous anticipons de suspendre temporairement l'activité de nos centres de distribution français jusqu'au 5 mai, et ce alors que nous continuons à évaluer la meilleure façon d'opérer au regard de la décision de la cour d'appel », précise Amazon.

Les commandes peuvent cependant continuer. D’une part, parce que la plate-forme commerciale agrège de nombreux produits d’entreprises tierces. D’autre part, parce que ses quatre centres de tri et ses onze agences de livraison, qui dépendent d’une autre filiale, Amazon Transport, continuent de fonctionner, n’étant pas concernés par la décision de justice. Une grande partie du catalogue de produits d’Amazon peut ainsi transiter par la France, en provenance d’entrepôts belges, allemands, italiens ou espagnols, et être distribuée à travers différents prestataires de transports. Cependant, le distributeur ne garantit plus des délais rapides de livraison, l’une des clés de son succès.

Leader du commerce en ligne avec une part de marché estimée à 36% en France, Amazon a été le seul grand groupe de commerce en ligne attaqué en justice durant cette période de confinement.
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités