Journal du confinement

Aline Moncey : "Lisez, écoutez de la musique et regardez des films !"

Le salon d'Aline Moncey - Photo DR

Aline Moncey : "Lisez, écoutez de la musique et regardez des films !"

Septième épisode du « Journal du confinement » de Livres Hebdo, rédigé à tour de rôle par différents professionnels du livre. Aujourd’hui : Aline Moncey, responsable de la bibliothèque du 6e arrondissement de Lyon - Clémence Lortet.

Par Isabel Contreras,
Créé le 24.03.2020 à 19h46,
Mis à jour le 24.03.2020 à 21h23

« Ma propre bibliothèque est dépeuplée depuis le début du confinement. Dans un élan de solidarité, j’ai prêté mes livres, dont de nombreux albums jeunesse, à mes voisins. Je me suis gardé un petit stock composé de romans de Virginie Despentes ou d’essais de Mona Chollet, mais aussi de DVD de comédies musicales, parce que les comédies musicales, c’est la vie.

J’ai 36 ans et je suis la responsable de la bibliothèque lyonnaise du 6e arrondissement-Clémence Lortet. La semaine dernière, je suis sortie deux fois de mon appartement. J'ai fait des courses et récupéré en vitesse des fichiers numériques à la bibliothèque.

Anniversaire annulé

Tout est allé très vite depuis vendredi 13. Nous avions prévu de célébrer notre anniversaire le lendemain : le 1000e jour d’ouverture depuis l’inauguration de la bibliothèque, en 2017. Sentant que l'actualité se compliquait d'heure en heure, nous avons annulé toutes les animations dont un concert et des ateliers participatifs avec les usagers. Dans la soirée, notre direction nous a finalement annoncé la fermeture de la bibliothèque dès le samedi matin. Avec regret, nous avons donc prévenu public et partenaires et nous nous sommes dépêchés de ranger.
 
Les jours d'après, j'ai essayé de mettre en place une nouvelle organisation. Première priorité: garder le contact avec mon équipe qui réunit 10 salariés. Certains ont dû créer leur première adresse mail perso quand d’autres m'ont appris qu'ils n'avaient pas de smartphone… Communiquer sur WhatsApp ? Par mail et/ou téléphone ? J’ai surtout effectué du référencement administratif pour identifier les personnes susceptibles de faire du télétravail.

"Lisez, écoutez de la musique et regardez des films"

Ensuite j’ai précisé les missions. Sachant qu’on ne peut plus gérer les collections et la veille documentaire, j’ai encouragé tout le monde à poursuivre l’auto-formation, à  savoir, l’exploration de nos ressources numériques. Nous possedons d’innombrables dossiers pédagogiques et contenus qui relèvent des loisirs, comme la plate-forme de films documentaires Tënk, ou de domaines plus pointus. 
 
En somme, le mot d’ordre c’est "lisez, écoutez de la musique et regardez des films... Encore plus que d’habitude!". Des acquéreurs aux animatrices numériques, en passant par les adjoints du patrimoine, tout le monde est concerné. Nous allons mettre la gomme sur la production de contenus comme la rédaction de brèves de lecture pour faire la promotion de livres et CD, mais aussi de jeux vidéos et jeux de société. 

Un travail de fond

Quelque part, ce confinement est une aubaine car il nous permet de traiter des sujets de fonds. Depuis chez nous, nous allons faire le bilan de notre début de saison culturelle, préparer les plannings et l’accueil des classes en vue de la rentrée prochaine, poursuivre notre travail sur la charte d’accueil, repenser les activités en cours, l’accueil des stagiaires, préparer le désherbage de cet été mais aussi les entretiens annuels… Nous ferons ce travail dans la mesure du possible car nous n'avons malheureusement pas tous les moyens techniques à domicile.

Mais je reste très confiante pour la suite. L’organisation de mes tâches me paraît plus claire au fil des jours et je suis aidée par une direction qui a été transparente dans ses directives. Je mets désormais en place un emploi du temps personnel, avec un réveil qui sonne et des pauses. Peut-être, dans quelques jours, j’aurai moins de télétravail et plus de temps pour mes loisirs. Je reprendrai alors ce petit stock de livres et DVD qui traîne encore sur ma bibliothèque dépeuplée.»

Et vous ? Racontez-nous comment vous vous adaptez, les difficultés que vous rencontrez et les solutions que vous inventez en écrivant à: confinement@livreshebdo.fr

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités