Alexandre Lenot reçoit le prix Première 2019 | Livres Hebdo

Par Anne-Laure Walter, à Bruxelles, le 14.02.2019 à 14h00 (mis à jour le 14.02.2019 à 15h00) Belgique

Alexandre Lenot reçoit le prix Première 2019

Alexandre Lenot, lauréat du prix Première 2019 - Photo JANE BURKE / ACTES SUD

Le lauréat a reçu un chèque de 5 000 euros, jeudi 14 février lors de la Foire du livre de Bruxelles, pour son premier roman Ecorces vives publié en octobre dernier par Actes Sud.

Dans le cadre de la Foire du livre de Bruxelles, qui a ouvert ses portes jeudi 14 février, Alexandre Lenot a reçu le prix Première 2019 pour son premier roman Ecorces vives  paru en octobre 2018 chez Actes Sud (collection "Actes noirs"). Il succède à Mahir Guven, récompensé l'an dernier pour Grand frère (Philippe Rey, octobre 2017).

Le prix, qui récompense depuis douze ans un premier roman francophone, est doté de 5 000 euros.

Choisi par un jury d’auditeurs de la radio de la RTBF, parmi une sélection de dix titres, l'ouvrage se présente comme un western d'aujourd'hui au fin fond du Cantal. Un homme venu de loin met le feu à la ferme dans laquelle il comptait faire venir sa famille. Rôdant dans les bois, il attire la suspicion des gens des environs jusqu'à ce qu'une jeune femme, nouvelle dans la région, le recueille chez elle.

"Ce n’est pas tant le crime de l’incendiaire qui fait la noirceur de ce roman, la recherche de vérité qui en construit la tension, mais bien la haine et la violence que nourrissent les préjugés. La menace est permanente. Elle est tapie dans un écrin de verdure", explique au nom des jurés du prix le journaliste Laurent Dehossay, de La Première, première station de radio publique de la Radio-télévision belge.

Né en 1976, Alexandre Lenot vit à Paris. Après être passé par Radio France et la Blogothèque, il travaille dans les milieux du cinéma et de la télévision.

Pour la troisième année consécutive, le prix Première va aussi trouver sa place dans la bibliothèque virtuelle de la Ligue Braille. Elle met gratuitement à disposition des personnes déficientes visuelles des livres audio. Une vingtaine de journalistes et d'animateurs de La Première se sont relayés pour enregistrer les 195 pages d’Ecorces vives.



 
close

S’abonner à #La Lettre