Le prix Première 2018 couronne Mahir Guven | Livres Hebdo

Par Clarisse Normand, à Bruxelles, le 22.02.2018 à 14h00 Belgique

Le prix Première 2018 couronne Mahir Guven

Mahir Guven.

Le primoromancier a reçu, jeudi 22 février, lors de la Foire du livre de Bruxelles, le prix Première pour Grand frère (Philippe Rey).

Dans le cadre de la Foire du livre de Bruxelles, qui a ouvert ses portes jeudi 22 février, Mahir Guven a reçu pour son premier roman Grand frère (Philippe Rey, octobre 2017) le prix Première 2018.

Choisi par un jury d’auditeurs de la radio de la RTBF, parmi une sélection de dix titres, l'ouvrage raconte, à travers les récits croisés de deux frères, fils d’émigrés, installés en banlieue parisienne, l’histoire d’une famille confrontée au départ en Syrie d'un de ses membres devenu djihadiste.

Avec un mélange d’humour et de gravité, le texte s'ancre dans l’actualité d’un monde en proie au fanatisme et à la brutalité sociale.
 
De mère turque et de père kurde réfugiés en France, Mahir Guven est né sans nationalité, en 1986, à Nantes. Il vit aujourd’hui en région parisienne. Son roman est également en lice pour le prix Régine Deforges et avait été présent dans la seconde sélection du Médicis.

Le lauréat de cette nouvelle édition succède à Négar Djavadi, récompensée l’an dernier pour Désorientale (Liana Lévi). 
close

S’abonner à #La Lettre