Agnès Ledig rejoint Flammarion | Livres Hebdo

Par Pauline Leduc, le 29.04.2019 à 09h55 Transfert

Agnès Ledig rejoint Flammarion

Agnès Ledig - Photo ERIC MAHERON-BALAY / FLAMMARION

La romancière française Agnès Ledig quitte Albin Michel et publiera ses prochains ouvrages chez Flammarion. 

C’est chez Flammarion qu’Agnès Ledig signera, en novembre prochain, son prochain ouvrage, Compter les couleurs, qui paraîtra conjointement en livre audio. Jusqu’alors éditée chez Albin Michel, la romancière et auteure d’albums pour la jeunesse, a décidé de s’engager à long terme dans la maison du groupe Madrigall.  

« Flammarion est une belle maison, un choix d’avenir ; j’y rejoins des auteur(e)s que j’admire. L’équipe, accueillante et chaleureuse, soutient mes projets d’édition – ainsi que mes valeurs profondes – avec beaucoup d’ambition, de professionnalisme et de bienveillance. J’aborde cette nouvelle étape avec joie et sérénité, plus que jamais motivée pour continuer d’évoluer dans mon écriture », explique la romancière, dans un communiqué de presse envoyé par Flammarion le 29 avril. L’éditeur indique qu’outre la publication de Compter les couleurs, d’autres romans de l'écrivaine suivront dès 2020.
 
Agnès Ledig, représentée depuis quelques mois par l’Agence Hyphen VMK (les initiales de sa fondatrice, Valérie Miguel-Kraak), sera éditée par Louise Danou, directrice littéraire chargée du développement de la littérature grand public au sein du pôle littérature générale de la maison. « Lorsque Louise Danou m’a parlé d’Agnès Ledig pour la première fois il y a des années de cela, elle venait de lire Marie d’en haut (ndlr, son premier roman) qui n’était pas encore un bestseller mais qui signait d’emblée la possibilité d’une œuvre et la singularité d’un univers d’auteur », estime Anna Pavlowitch, la Présidente de Flammarion qui se réjouit avec Patrice Margotin, Vice-président directeur général de la maison, de l’arrivée à leur catalogue de celle « qui s’est imposée comme une des romancières préférées des français ».

Populaire

Habituée du top 20 des meilleures ventes, Agnès Ledig est devenue en moins de 10 ans une des papesses de la littérature populaire française aux côtés d’Agnès Martin-Lugand, Aurélie Valognes, Virginie Grimaldi ou Sophie Tal Men . Une « étiquette » qu’elle assume très bien comme elle l’expliquait dans une interview à L’Express en 2016. « Je suis fière de faire des livres faciles à lire. Ce qui compte pour moi, c'est de parler aux gens qui, sans cela, n'auraient pas lu. Cela ne m'empêche pas d'être exigeante, de vouloir m'améliorer ».

Depuis Marie d’en haut (Nouveaux auteurs, 2011) qui a remporté le prix « Coup de cœur des lectrices » du roman Femme Actuelle 2011, l’ancienne sage-femme a signé plusieurs autres fictions. Et notamment Pars avec lui, (Albin Michel ,2014) - 90000 exemplaires en grand format et près de 300000 en poche chez Pocket selon GFK - , De tes nouvelles (Albin Michel, 2016), qui s'est classé 18e fiction parmi les plus prêtées en bibliothèque l'an dernier, et dernièrement Dans le murmure des feuilles qui dansent (Albin Michel, 2018) dont 80000 exemplaires ont été vendus en grand format. Le titre paraîtra cette année en poche au Livre de Poche puisque l'écrivaine a décidé l'an passé de quitter Pocket qui éditait jusqu'alors ses formats poche. 

Parallèlement, Agnès Ledig a signé deux albums jeunesse avec Frédéric Pillot à l’illustration comme Le cimetière des mots doux (Albin Michel jeunesse, 2019) et des documents comme L'esprit papillon : déployez vos ailes et gagnez en légèreté (Fleuve, 2016) . Elle a aussi participé en 2016 à l’écriture de Je te donne (Librio) recueil de nouvelles imaginées par trois auteurs engagés dans le don du sang, dont une nouvelle édition augmentée paraîtra, en partenariat avec l’Etablissement français du sang, le 22 mai.
 
close

S’abonner à #La Lettre