Grande-Bretagne

Le dernier rapport du Chartered Institute of Public Finance and Accountancy (CIPFA) publié le 10 décembre et portant sur la période mai 2012 – avril 2013, confirme le lent déclin des bibliothèques publiques britanniques, avec 74 nouvelles fermetures d’établissements pendant cette période.
 
Le budget global est en baisse de 4,4% et le nombre de visites a chuté de 6%. Le nombre total de livres présents dans les collections est passé 94,3 millions à 92,2 millions, tandis que les prêts enregistraient une diminution de 8,6%. Les documents audiovisuels ont également connu une réduction de 10%.  
 
Le seul indicateur à la hausse est le nombre de bénévoles intervenant dans les bibliothèques. Tandis que le nombre de professionnels a chuté de 6,8%, passant de 21780 salariés à 20302, le nombre de bénévoles a connu un bond de 44,5%, passant de 23397 à 33808. Les bénévoles sont donc désormais nettement plus nombreux que les professionnels.
 
The Library Campaign, organisme qui milite depuis plusieurs années pour la défense de la lecture publique en Grande-Bretagne, a déploré que les données publiées par le CIPFA soient déjà dépassées: “L’état de la lecture publique s’est encore dégradé depuis, avec notamment la fermeture la semaine dernière de 40 annexes dans le Lincolnshire, sans que l’on connaisse précisément la situation actuelle”, a précisé l’organisation.
 
Le directeur exécutif du CIPFA, Rob Whiteman, voit, quant à lui, dans l’augmentation du nombre de bénévoles, la volonté des bibliothèques de “trouver des moyens innovants d’impliquer et de servir leurs communautés”.
10.12 2013

Commentaires (2)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités