Par Cécilia Lacour, le 03.08.2018 à 10h00

Adaptation

6 séries TV à rattraper avant la rentrée

Capture d'écran - Netflix

Les œuvres de Neil Gaiman, Stephen King ou encore Gillian Flynn sont à l’honneur de séries diffusées depuis le début de l’année 2018. 

Parmi les nombreux ouvrages adaptés en série depuis le début de l’année, Livres Hebdo en a sélectionné six à dévorer avant la fin des vacances d'été. 

  • Sharp Objects (HBO)
Adapté de Sur ma peau de Gillian Flynn (Calmann-Lévy, 2007, et réédité au Livre de poche en 2011), Sharp Objects suit Camille Preaker —campée par Amy Adams (Justice League, Junebug)—, journaliste spécialisée dans les affaires criminelles qui retourne dans sa ville natale après sa sortie de l’hôpital psychiatrique. Elle se retrouve à enquêter sur le meurtre de deux jeunes filles. Diffusée depuis le 8 juillet sur HBO, la saison est disponible en France sur OCS


 
  • Dietland (AMC)
Dietland met en scène Plum Kettle, plume littéraire pour une des éditrices de mode les plus réputées de New York, qui se bat contre ses kilos en trop et le regard des autres. Alors qu’elle s’apprête à subir une opération chirurgicale, une organisation féministe terroriste vise violemment les hommes de l’entourage de sa patronne. Adapté d’(In)visible de Sarai Walker (Gallimard, 2017), la série est diffusée sur AMC depuis début juin. 


 
  • Altered Carbon (Netflix)
Adapté de Carbone modifié de Richard K. Morgan (Bragelonne, 2003 et réédité par la maison à quatre reprises), la série, diffusée depuis février sur Netflix, plonge dans un futur où les humains peuvent transférer leur esprit d’un corps à l’autre. Parmi eux, le rebelle Elias Ryker —joué par Joel Kinnaman (Millénium: Les hommes qui n’aimaient pas les femmes, House of Cards)— est ramené à la vie pour résoudre un meurtre ahurissant. Il ne retrouvera sa liberté que s’il parvient à résoudre l’affaire. 


 
  • Le seigneur de Bombay (Netflix)
La corruption de l’économie indienne est au cœur du Seigneur de Bombay, première série originale "made in India" que Netflix diffuse depuis début juillet. Un policier honnête tente à tout prix de sauver Mumbai avec l’aide du parrain de la mafia locale. La série est adaptée du roman éponyme de Vikram Chandra (Robert Laffont, 2008, réédité en poche chez Pocket l’année suivante), vendu à plus de 100000 exemplaires. 

 
  • American Gods (Canal +)
Disponible sur Amazon Prime et diffusée sur Canal + depuis le 22 juin, American Gods met en scène Ombre Moon —campé par Richard Whittle (The 100)—, un repris de justice qui embarque pour un périple détonnant aux côtés d’un dieu nordique bien décidé à déclarer la guerre aux maux du monde moderne. La série est adaptée du roman éponyme de Neil Gaiman (Au diable vauvert, 2002, et réédité à de nombreuses reprises depuis), qui a remporté cinq prix littéraire dont le prix Hugo du meilleur roman 2002. Le 19 octobre, Philip Craig Russell et Scott Hampton signeront chez Urban comics l’adaptation en bande dessinée. 


 
  • Castle Rock (Hulu)
Castle Rock n’est pas une adaptation à proprement parler, mais met en scène la ville inventée par Stephen King pour planter le cadre de plusieurs de ses romans. Sur neuf épisodes, toutes les horreurs imaginées par l’auteur vont se croiser dans Castle Rock, soumise à un mal mystérieux. Produite par le maître de l’horreur lui-même, en collaboration avec J. J. Abrams —à qui on doit notamment Lost, Fringe et les deux premiers épisodes de la troisième trilogie de Star Wars —, la série est diffusée sur Hulu depuis le 25 juillet. 

# Services
close

S’abonner à #La Lettre