Livres indisponibles

32 500 titres supplémentaires dans la base ReLire

Photo DR

32 500 titres supplémentaires dans la base ReLire

Samedi matin sur le stand du Centre national du livre, au Salon du livre de Paris, La Bibliothèque nationale de France a présenté une nouvelle liste d'œuvres versées dans le registre des livres indisponibles du XXe siècle.

J’achète l’article 1.50 €

Par Véronique Heurtematte,
Créé le 22.03.2014 à 16h21,
Mis à jour le 08.04.2015 à 16h12

Depuis le 21 mars, le registre des livres indisponibles du XXe siècle, ReLire s'est enrichi de 32 500 nouveaux titres. La table ronde organisée samedi matin au Salon du livre de Paris sur le stand du Centre national du livre (CNL) a été l'occasion de faire le point sur cette initiative dans une ambiance beaucoup plus sereine que lors de la présentation qui s'était tenue il y a quelques semaines à la Maison de la poésie. Peut-être un signe que ce dispositif, dont l'objectif est de favoriser la réédition sous forme numérique d'œuvres indisponibles encore sous droits, est de mieux en mieux connu et compris des auteurs et des éditeurs.

Le nouveau corpus 2014 compte 60 % de livres publiés entre 1931 et 1960. En tout, la base ReLire recense désormais 111 000 œuvres.

Directeur de la SOFIA, la société de perception en charge de la gestion des droits qui seront perçus par les auteurs et ayants droit générés par cette initiative, Christian Roblin a rappelé les grandes lignes du dispositif : les ayants droit peuvent à tout moment du processus s'opposer à la réédition de leurs œuvres, sans condition dans le cas des auteurs, à condition qu'ils s'engagent à assurer eux-mêmes la réédition dans les 3 ans dans le cas des éditeurs. Les éditeurs historiques sont prioritaires pour effectuer une réédition dans le cadre de licences exclusives. A défaut, d'autres opérateurs peuvent prendre en charge la réédition dans le cadre de licences non exclusives.

La Société de projet (SDP), émanation du Cercle de la librairie, qui a en charge la mise en œuvre technique pour la numérisation, la diffusion et la distribution des œuvres, a annoncé un objectif de 15 000 titres mis en ligne au premier janvier 2015, 35 000 en janvier 2016.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités