Disparition

Zizi Jeanmaire rejoint les étoiles

Zizi Jeanmaire en 1963 - Photo WIKICOMMONS

Zizi Jeanmaire rejoint les étoiles

La ballerine et chanteuse de music-hall Zizi Jeanmaire s'ést éteinte dans la nuit du 17 juillet à 96 ans.  

Par Alexiane Guchereau,
avec AFP,
Créé le 17.07.2020 à 15h24,
Mis à jour le 17.07.2020 à 16h00

La ballerine et chanteuse de music-hall Zizi Jeanmaire s'ést éteinte dans la nuit du 17 juillet à l'âge de 96 ans. "Ma maman s'est éteinte paisiblement cette nuit à son domicile de Tolochenaz dans le canton de Vaud", en Suisse, a indiqué à l'AFP sa fille Valentine Petit avant de préciser qu'une cérémonie publique aura lieu en septembre pour lui rendre hommage. En 2008, elle avait publié ses mémoires aux Arènes Et le souvenir que je garde au coeur dans lequel elle relate ses souvenirs à l'Opéra de Paris et à Broadway, ses rencontres et collaborations avec Serge Gainsbourg, Louis Aragon, Barbara ou Noureev.

"Petit rat" de l'Opéra acclamé quelques décennies plus tard pour son "Truc en plumes", Zizi Jeanmaire a fait bouger les lignes entre danse classique et music-hall au cours d'une carrière d'une remarquable longévité. Née Renée Jeanmaire le 29 avril 1924, elle est entrée à l'Ecole de danse de l'Opéra de Paris, en 1933, à l'âge de 9 ans. Elle y a rencontré le futur chorégraphe et son futur mari, Roland Petit, décédé en 2011.

"Aux côtés de Rolland Petit, Zizi aura su marquer son époque ainsi que Marseille par sa présence magnétique et son amour pour la danse. Zizi est pour nous une grande artiste transversale qui évoluait avec fluidité entre la danse classique, le cinéma, le music hall et la danse contemporaine, et ce, en un battement de plumes" rappelle (LA)HORDE - Ballet national de Marseille.

Zizi Jeanmaire avait signé Zizi aux éditions Assouline en 2002, un album préfacé par Edmonde Charles-Roux dans lequel elle se livrait de manière intime sur sa vie depuis 1949. C'est la date à laquelle elle est propulsée au rang de vedette après avoir crée le rôle-titre du ballet Carmen d'après Bizet sur une chorégraphie de Roland Petit? Ce succès mondial est suivi en 1950 de La Croqueuse de diamants, toujours sur une chorégraphie de Petit et des chansons de Raymond Queneau.
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Jamais nous t’oublierons chère Zizi ------RIP #zizijeanmaire #rolandpetit #montrucenplumes

Une publication partagée par Marie-Agnès Gillot (@marieagnesgillot) le

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités