Yan Lindingre relaxé face à Marsault | Livres Hebdo

Par Alexiane Guchereau, le 02.04.2019 à 16h48 (mis à jour le 16.04.2019 à 14h21) Bande dessinée

Yan Lindingre relaxé face à Marsault

Yan Lindingre - Photo DR

L’ex-rédacteur en chef de Fluide Glacial Yan Lindingre a été relaxé en première instance dans un procès qui l’opposait au dessinateur Marsault.
 

L’ex-rédacteur en chef du mensuel de bande dessinée française humoristique Fluide Glacial, Yan Lindingre, a été relaxé en première instance par la XVIIe chambre du tribunal de Grande instance de Paris a-t-il annoncé sur Facebook. Il comparaissait après avoir été accusé par le dessinateur Marsault de "diffamation" et d’"injure publique".
 
Le 4 septembre dernier, Yan Lindingre a partagé sur Facebook un post du dessinateur Marsault en expliquant son point de vue sur lui à ses abonnés. Il avait donc déclaré s’être senti "obligé" de "réagir" après avoir constaté que les propos tenus des dessinateurs d’extrême-droite "ne choquaient plus beaucoup l’opinion". Il avait également été choqué que le dessinateur Marsault puisse se "revendiquer de l’influence de Gotlib" alors "qu’il soutient les idées de Soral" .
 
En octobre, le dessinateur avait reçu une plainte de la part de Marsault, qui s’était senti insulté par les propos du rédacteur en chef. Camille Marsault avait ainsi réclamé 45000 euros de dommages et intérêts à Yan Lindingre. Très vite, une cagnotte de soutien à l'auteur de la série Chez Francisque a été mise en place pour permettre de financer sa défense.
 
Un geste dont s’est rappelé le journaliste dessinateur  jeudi dernier sur Facebook à la veille du verdict. "Évidemment, je n’oublie pas qui m’a tiré du pétrin financier et m’a permis de m’assurer une très bonne défense : vous",  a-t-il écrit en remerciant ses donateurs. "C’est déjà une forme de victoire pour moi d’avoir pu bénéficier de soutien moral et financier."
close

S’abonner à #La Lettre