Edition

Y aura-t-il un troisième Harper Lee ?

En 2015, Harper Lee a vendu 1 250 000 exemplaires de Va et poste une sentinelle (Go Set a Watchman). - Photo WIKI

Y aura-t-il un troisième Harper Lee ?

Tonja Carter, l'avocate d'Harper Lee à l'origine de la découverte de Go set a watchman, fait allusion a un mystérieux nouveau manuscrit. 

J’achète l’article 1.50 €

Par Pierre Georges,
Créé le 15.07.2015 à 18h01,
Mis à jour le 15.07.2015 à 19h00

Après plus d'un demi-siècle de silence, le second roman d'Harper Lee, Va et poste une sentinelle, retrouvé miraculeusement dans un coffre-fort de la romancière, a été publié ce mardi 14 juillet en version originale. Dans le Wall Street JournalTonja Carter, avocate d'Harper Lee, relate cette précieuse découverte, survenue l'année dernière à Monroeville, dans l'Alabama, ville natale d'Harper Lee. 

"Le hasard place parfois des gens inconnus sous les feux de l'histoire. Tel a été mon cas en août dernier, quand la curiosité m'a fait découvrir un long manuscrit oublié écrit par l'un des auteurs les plus aimés d'Amérique. Le manuscrit s'intitulait "Go set a watchman" et son auteur était Harper Lee", écrit Tonja Carter dans le Wall Street Journal, sortant d'un long silence. 

Mais l'avocate, au coeur des polémiques au fil de ses versions entourant la publication de Va et poste une sentinelle, va plus loin et fait allusion, dans son récit, à un éventuel autre inédit qui serait encore dans le coffre-fort.

Tonja Carter annonce ainsi être retournée récemment fouiller les derniers objets cachés dans ce coffre. Dans une vieille enveloppe datée du 3 janvier 1961 et adressée par Lippincott (l'éditeur originale de Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur) à Alice Lee (soeur et avocate de l'écrivaine, décédée en novembre 2014), Tonja Carter aurait retrouvé un "nombre significatif de pages d'un autre texte dactylographié". 

"Est-ce un brouillon de Va et poste une sentinelle, ou de Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur, ou bien encore [...] un troisième ouvrage lié aux deux autres ? Je ne sais pas", indique Tonja Carter, précisant qu'elle ne l'a pas lu. Le manuscrit de 300 pages semble n'avoir jamais été ni extrait ni remis dans l'enveloppe. 

Si l'ensemble de la presse anglo-saxonne accueille cette nouvelle avec beaucoup de méfiance, ce manuscrit dactylographié devrait être prochainement examiné par des experts pour juger de son authenticité ainsi que celle de l'ensemble des documents retrouvés.

Va et poste une sentinelle, préquelle de Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur, sera disponible en français le 7 octobre chez Grasset, dans une traduction de Pierre Demarty. 

Commentaires (1)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous
h

Alvarez

il y a 5 ans à 16 h 17

Qu'en est-il de l'auteur ? On n'en parle pas, comme si elle était incapable, or elle n'est pas morte... Il me semble qu'elle sait de quoi il retourne.


On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités