Harper Lee: London Calling | Livres Hebdo

Par Pierre Georges, le 26.02.2015 à 17h31 (mis à jour le 26.02.2015 à 18h16) Grande-Bretagne

Harper Lee: London Calling

En 2015, Harper Lee a vendu 1 250 000 exemplaires de Va et poste une sentinelle (Go Set a Watchman). - Photo WIKI

Pour publier Go set a watchman d’Harper Lee, il vous faudra aller lire le manuscrit là où il se trouve, à Londres. 

Andrew Nurnberg, l’agent littéraire représentant Harper Lee, connue pour son roman Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur (prix Pulitzer en 1961), a publiquement demandé à tous les éditeurs internationaux qui souhaiteraient publier le nouveau roman récemment redécouvert de cette auteure américaine, Go set a watchman, de se rendre jusqu’à son bureau londonien pour lire le manuscrit.
 
De plus, ce manuscrit est soumis à un embargo jusqu’au 14 juillet prochain, date de sa sortie officielle aux Etats-Unis. Les éditeurs intéressés devront aussi signer une close de confidentialité avant de pouvoir le lire. Andrew Nurnberg cherche par là à limiter au maximum les risques de piratage.
 
"Nous ne souhaitons pas vendre ce livre à l'aveugle”, a déclaré l’agent à nos confrères de Publishers Weekly. “Ne serait-ce qu'à cause des sottises publiées dans la presse par certaines personnes qui paraissent déterminées à remettre en cause les motivations quant à la vente de ce livre, et à dénigrer ses mérites littéraires, sans même en avoir lu un seul passage."
 
Go set a watchman est présenté par Harper Lee comme une suite à Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur, bien qu’il ait été écrit avant l’unique best-seller de l'auteure, publié il y a 55 ans. 
close

S’abonner à #La Lettre