Royaume-Uni

WHSmith pourrait supprimer jusqu'à 1500 emplois

© WH Smith

WHSmith pourrait supprimer jusqu'à 1500 emplois

La chaîne de librairies britannique a annoncé un large plan de restructuration pour palier les pertes de revenus causées par la pandémie de Covid-19.

J’achète l’article 1.50 €

Par Nicolas Turcev,
Créé le 06.08.2020 à 13h00,
Mis à jour le 06.08.2020 à 13h08

La chaîne de librairies britannique WHSmith a annoncé un large plan de restructuration qui pourrait rendre jusqu'à 1500 emplois redondants, rapporte le Bookseller. L'enseigne, qui employait plus de 14000 salariés en 2019, a enregistré une chute de plus de 80% de ses revenus sur les mois d'avril et mai à cause des mesures de confinement et anticipe une perte sèche de 70 à 75 millions de livres (78 à 83 millions d'euros) sur l'année fiscale se terminant le 31 août.

La reprise de l'activité des librairies du groupe est très progressive depuis le déconfinement. En juillet, l'enseigne accusait encore une perte de 57% de son chiffre d'affaires. Faute d'une reprise encourageante du trafic aérien, la chaîne continue de souffrir des mauvaises performances de ses établissement situés dans les gares et aéroports, dont les revenus ont chuté de 73% sur le mois de juillet par rapport au même mois l'an passé.

Déjà 150 employés concernés

"Bien que nous constatons des signes de reprise dans notre branche Voyage, le rythme de la récupération est lent. Dans le même temps, […] nos librairies de centre-ville continuent d'être affectées par de faibles niveaux de fréquentation. Par conséquent, nous devons maintenant prendre des mesures de réduction de coût", a déclaré dans un communiqué le P-dg de WHSmith, Carl Cowling, pour justifier les futures suppressions de poste.

Le mois dernier, le Bookseller révélait que 150 employés du siège de WHSmith, à Londres, étaient déjà entrés en négociation préalable au licenciement en amont du plan de restructuration.

"Bien que nous soyons conscient de l'incertitude actuelle, nous sommes une entreprise résiliente et versatile, a finalement voulu rassurer Carl Cowling. Les mesures opérationnelles que nous prenons et les arrangements financiers qui sont en place nous permettent d'être en bonne posture pour bénéficier, en temps voulu, de la reprise de nos principaux marchés."

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités