édition

ViacomCBS a annoncé, le 4 mars, qu’il avait l’attention de vendre Simon & Schuster, l’un des "Big Five" de l’édition américaine. Lors d’une conférence avec les actionnaires, le P-DG du géant des médias, Bob Bakish, a indiqué que la maison ne comptait pas parmi les principaux actifs de la société et qu’il aurait déjà reçu plusieurs offres de rachat. ViacomCBS entend concentrer ses efforts sur les marchés du streaming et du sport.

Le groupe prévoit d’entamer les démarches pour se séparer de l’éditeur dès que le marché, remué par l’épidémie de coronavirus et l’élection américaine, se sera stabilisé.
 
"Peu importe sa résultante, ce processus ne change pas la nature de Simon & Schuster, écrit la P-DG de l’éditeur, Carolyn Reidy, dans un courriel adressé à ses équipes. Nous sommes une grande maison d’édition et l’une des marques les plus reconnues dans le monde, avec un héritage incroyable et futur prometteur. […] Cette procédure sera sans doute une aventure pour nous tous, mais notre entreprise a toujours relevé les défis qu’on lui posait."
 
Plusieurs acheteurs sont pressentis pour reprendre Simon & Schuster. D’après Publishers Weekly, l’éditeur pourrait être racheté par News Corp., le mastodonte de la presse géré par le magnat des médias Rupert Murdoch, qui détient un autre "Big Five", HarperCollins. Le groupe Lagardère, maison mère du groupe Hachette, pourrait également se montrer intéressé, d’après l’hebdomadaire.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités