Unesco : l’IFLA regrette le départ des Etats-Unis et d’Israël | Livres Hebdo

Par Cécilia Lacour, le 17.10.2017 à 18h32 (mis à jour le 17.10.2017 à 19h00) Bibliothèque

Unesco : l’IFLA regrette le départ des Etats-Unis et d’Israël

La Fédération internationale des associations et institutions de bibliothèques (IFLA) encourage les deux pays à dialoguer avec l’institution mondiale.

"La Fédération internationale des associations et institutions de bibliothèques (Ifla) regrette l’annonce faite par les Etats-Unis et Israël de se retirer de l’Unesco, et encourage les parties à travailler ensemble pour trouver une solution positive", a déploré la Fédération internationale des associations et institutions de bibliothèques (Ifla), dans un communiqué publié sur son site internet le 16 octobre.

Cette réaction fait suite à l’annonce du départ, le 12 octobre, des Etats-Unis et Israël de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco).
 
Dans son communiqué intitulé "Des objectifs partagés ont besoin d’efforts partagés", l’Ifla rappelle le "rôle vital des bibliothèques dans la promotion de l’éducation, l’avancée de la science, la préservation des cultures" et appelle au dialogue et à la coopération pour résoudre la crise qui agite l’Unesco, dont Audrey Azoulay, ancienne ministre de la Culture, vient d’être nommée directrice générale.
close

S’abonner à #La Lettre