Opinion

Une rentrée d’hiver délicate à préparer pour les libraires

Photo LH

Une rentrée d’hiver délicate à préparer pour les libraires

Tâches logistiques et affluence en magasin ont rendu difficiles les préparatifs de la rentrée de janvier 2021 pour la majorité des professionnels interrogés dans le cadre du Club des libraires de Livres Hebdo.

Par Cécile Charonnat,
Créé le 26.01.2021 à 13h15,
Mis à jour le 27.01.2021 à 17h22

Pour sa troisième enquête réalisée courant décembre par son partenaire Iligo, le Club des libraires de Livres Hebdo a interrogé les professionnels sur la rentrée littéraire de janvier 2021.

Pris dans un contexte exceptionnel et absorbés par les tâches logistiques, et notamment le click and collect jugé très chronophage, 66% des répondants ont trouvé la préparation de cette rentrée d’hiver "un peu plus" ou "beaucoup plus" difficile que les années précédentes.

"Nous ne l’avons jamais aussi mal et peu ou pas préparé. La perspective d’avoir commandé des nouveautés que nous n’avons absolument pas le temps de lire est angoissante et remplace le plaisir et l’excitation habituelle par du stress", témoigne un.e libraire.

Trop dense

Pour 73% des professionnels sondés, le trop grand nombre de romans publiés est en cause. 493 titres ont été répertoriés par Livres Hebdo, soit 12 de plus qu’en janvier 2020 alors que les libraires réclamaient un allègement des programmes.

Certains professionnels estime aussi cette rentrée "prématurée" et souhaiteraient qu’elle soit décalée en février ou en mars pour avoir le temps de la préparer sérieusement. "En pleine période de fêtes, ma sélection est bâclée et je passe à côté de tas de choses", précise une libraire.

Conséquence logique, les quantités ont été revues à la baisse : 56% des libraires ont présenté "un peu ou beaucoup moins de titres" et 45% ont opté pour "une sélection restreinte de coups de cœur".
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités