Une librairie Oxfam ne veut plus de "50 nuances de Grey" | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 25.03.2016 à 17h36 (mis à jour le 25.03.2016 à 18h00) Caritatif

Une librairie Oxfam ne veut plus de "50 nuances de Grey"

Avec tous les exemplaires donnés de "50 nuances de Grey", la librairie a construit un donjon...

Une librairie du réseau caritatif Oxfam a demandé à ses donateurs de cesser de l'approvisionner avec des livres issus de la trilogie Cinquante nuances de Grey.

La rançon du succès? Une succursale des librairies caritatives Oxfam, à Swansea en Angleterre, n'en peut plus de recevoir sous forme de généreux dons des exemplaires de la trilogie Cinquante nuances de Grey de E.L. James. La librairie en a reçu des centaines, selon The Guardian, au point de pouvoir construire "un donjon du sexe" dans son magasin.

"Nous apprécions tous vos dons, mais ce serait mieux qu'il y ait moins de Cinquante nuances de Grey et plus de vinyls des années 1960 et 1970" écrit le directeur Phil Broadhurst sur le mur Facebook de la librairie.

De 2009 à 2012, le livre le plus donné fut le Da Vinci Code de Dan Brown. E.L. James l'a ensuite détrôné. Un phénomène propre à cette succursale puisque dans d'autres librairies caritatives interrogées par le quotidien britannique, les livres donnés ne sont pas forcément de la littérature érotique. 

En attendant, pour se débarrasser de cette montagne de livres, la librairie Oxfam va les céder à Goldstone Books, spécialiste du livre d'occasion.
close

S’abonner à #La Lettre