Une libraire américaine offre des livres à son commissariat | Livres Hebdo

Par Cécilia Lacour, avec Vermont Public Radio, le 14.09.2018 à 14h41 (mis à jour le 17.09.2018 à 12h58) Insolite

Une libraire américaine offre des livres à son commissariat

La co-propriétaire de la librairie Everyone's Book offre des livres aux détenus de son commissariat. - Photo GOOGLE MAPS

Par ses dons, la libraire Nancy Braus espère améliorer les conditions de détention des gardés à vue. 

La copropriétaire d’une librairie à Brattlebroro, dans l’Etat du Vermont, au nord-ouest des Etats-Unis, donne des livres au commissariat de sa ville pour occuper les personnes en garde à vue. 

L’idée est née dans l’esprit du policier Ryan Washburn, après qu’une femme lui a demandé s’il avait un livre à lui prêter pour occuper sa nuit passée en cellule. "Parfois, une personne peut rester en garde à vue pendant une semaine. Il n’y a pas de fenêtre, et rien à faire mis à part s’assoie et attendre", témoigne Ryan Washburn au micro de la Vermont Public Radio

Constatant que le commissariat ne possédait que deux ouvrages, le policier s’est entendu avec Nancy Braus, copropriétaire de la librairie Everyone’s Book spécialisée dans les livres qui promeuvent la paix, la protection de l’environnement et le changement politique, pour négocier le prêt de livres pour les personnes en garde à vue. 

"En tant que militante, je pense qu’aider les autres est le seul moyen que nous ayons pour évoluer dans des collectivités où il fait bon vivre", soutient Nancy Braus qui, par ses dons, souhaite améliorer les conditions de détention des individus en garde à vue et les aider à s’enfuir momentanément loin de la réalité. Elle ne voit, par ailleurs, aucun problème à ce qu’un détenu emporte un livre chez lui au terme de sa détention. 

La bibliothèque du commissariat est principalement composée des épreuves et services de presse envoyés par les éditeurs et qui ne peuvent être vendus. 
 
close

S’abonner à #La Lettre