Une exposition sur "Les Misérables" en prison | Livres Hebdo

Par Agathe Auproux, le 26.01.2016 à 14h18 (mis à jour le 26.01.2016 à 15h00) Seine-et-Marne

Une exposition sur "Les Misérables" en prison

Une exposition inédite autour du roman de Victor Hugo a été réalisée par les détenus d’un centre pénitentiaire, accompagnés par Paris Musées et la Maison de Victor Hugo pour promouvoir l’éducation à la citoyenneté par la culture en milieu carcéral.

Les Misérables, roman de Victor Hugo paru pour la première fois en 1862, a inspiré les détenus du centre pénitentiaire sud-francilien de Réau (Seine-et-Marne), qui lui ont consacré une exposition inédite. Une dizaine d’entre eux, hommes et femmes, accompagnés par Vincent Gille, chargé d’études documentaires à la Maison de Victor Hugo, se sont réunis un après-midi par semaine depuis février 2015 dans le centre de détention pour mettre sur pied ce projet culturel.
 
Ces sessions de réflexions en groupe ont permis aux détenus de définir ensemble les thématiques et l’orientation générale, de choisir les œuvres exposées et d’organiser le parcours de l’exposition. Ils ont également rédigé les éléments de signalétique (textes de salle, cartels), et seront en charge d’assurer la médiation de l’exposition auprès des visiteurs. 
 
L’exposition, ouverte ce mardi 26 janvier et jusqu'au 26 avril prochain, évoque le roman par le biais de cinq thématiques :
- Jean Valjean, La rédemption
- Fantine, Cosette et Gavroche, L’enfance et la misère
- Cosette, Marius et Eponine, les amours
- Paris, personnage des Misérables 
- La révolte et le progrès
 
Une exposition par les détenus, pour les détenus

L’exposition sera ouverte à l’ensemble des personnes détenues incarcérées dans ce même établissement. L’ensemble du personnel du CPSF (personnel de surveillance, personnel médical, personnel privé) et de la Direction interrégionale des services pénitentiaires (DISP) de Paris, pourra également y accéder. La visite de l’exposition, notamment aux autres personnes incarcérées, sera accompagnée par un ou deux commissaires qui en assureront donc aussi la médiation. 
 
Ce projet qui entend promouvoir l'éducation à la citoyenneté par la culture en milieu carcéral est le fruit d’un partenariat entre l’établissement public Paris Musées et la Maison de Victor Hugo, la Direction interrégionale des Services Pénitentiaires (DISP), le Service pénitentiaire de probation et d’insertion de Seine-et-Marne (SPIP) et le Centre pénitentiaire sud francilien.
close

S’abonner à #La Lettre