Une association pour les archives LGBTQI | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 12.02.2018 à 14h21 (mis à jour le 12.02.2018 à 15h00) Paris

Une association pour les archives LGBTQI

Le collectif Archives LGBTQI se mue en association loi 1901 afin d'obtenir l'aide votée par la mairie de Paris et le futur local temporaire promis.

Le collectif Archives LGBTQI s'est mué en association le 3 février lors d'une assemblée générale. Créé en septembre en vue d'installer un centre d'archives LGBTQI à Paris, le collectif passe la vitesse supérieure afin d'obtenir "la subvention votée au conseil de Paris en décembre (...), accompagnée d’une promesse d’un futur local temporaire. L’association est la forme juridique la plus proche du fonctionnement actuel du collectif; le rythme et le mode de fonctionnement du collectif vont être maintenus, l'association de loi 1901 n'étant qu'un outil" explique le procès-verbal.

Un bulletin d'adhésion est désormais disponible. Jean-René Dedieu, coordinateur du pôle associatif de l'Inter-LGBT, et Mikael Zenouda, cosecrétaire et ex-président d'Act Up Paris, ont été nommés cosecrétaires du conseil d'administration élu pour deux ans. 

Le 12 décembre dernier, les élus parisiens ont voté une subvention de 10000 euros et un lieu "provisoire" pour le futur centre d'archives LGBTQI. 

Jusqu'ici la mairie ne s'était engagée que pour un lieu à l'horizon 2020 qui devait être l'une des mairies d'arrondissements inutilisées après la fusion des quatre arrondissements centraux de la capitale. Cette solution reste d'actualité mais paraît trop lointaine pour les militants qui souhaitent obtenir un lieu "provisoire" le plus rapidement possible. 

La nouvelle association permettra aussi de fluidifier le dialogue avec les différentes parties prenantes du projet, la Ville de Paris et la Dilcrah.

Sur les mêmes thèmes (1 article)

close

S’abonner à #La Lettre