Un appel pour un Congrès international des écrivains à Paris | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 18.11.2016 à 15h00 (mis à jour le 18.11.2016 à 16h00) Projet

Un appel pour un Congrès international des écrivains à Paris

La Maison des écrivains et de la littérature lance une pétition pour soutenir la tenue d'un Congrès international d'écrivains à Paris pour débattre d'une "époque pleine de menaces et d'incertitudes".

La maison des écrivains et de la littérature (Mel) appelle à la tenue d'un congrès international d'écrivains qui se tiendrait à Paris. "Préfigurant à l’origine la soirée inaugurale d’un Congrès annulé faute de moyens, une conversation entre l’écrivain Kamel Daoud et le philosophe Jean-Luc Nancy" dans le cadre d'une rencontre dédiée à Asli Erdogan, romancière et journaliste turque actuellement emprisonnée, le 17 novembre 2016 à l’Institut du monde arabe. A l’issue de cette manifestation, la Mel a mis en circulation un Appel destiné à soutenir la tenue d’un Congrès international d’écrivains à Paris. parmi les premiers signataires, on retrouve Tahar Bekri, Noëlle Châtelet, Hélène Cixous, Christos Ikonomou, Lidia Jorge, Andreï Kurkov, Abdellatif Laâbi, Linda Lê, Carole Martinez, Gilles Rozier, Lydie Salvayre, Gao Xingjian ou encore Samar Yazbek.

"Nous vivons une époque pleine de menaces et d’incertitudes. Les noms diffèrent selon les régions du monde – guerre, terrorisme, massacre, dictature – mais le danger guette partout. L’Europe se désintègre au lieu de se construire, les murs se dressent au lieu des ponts, les frontières se renforcent, et les gardes se multiplient" rappelle la Mel dans son communiqué pour expliquer la tenue d'un tel congrès.

Un tel Congrès a déjà eu lieu en 1935 à Paris, restant l'un des événements majeurs de l'histoire littéraire (on peut d'ailleurs en voir quelques photographies dans l'actuelle exposition "Soulèvements" au musée du Jeu de Paume et une reconstitution dans le film Stefan Zweig, adieu l'Europe, sorti en août). Il avait rassemblé 230 participants de 38 pays différents, qui débattaient de la montée des fascismes et des fronts populaires. Des écrivains tels Aragon, Breton, Brecht, Gide, Giono, Huxley, Malraux, Nizan, Pasternak, Zweig et Wells ont participé à ce congrès populaire (3000 curieux de toutes classes sociales) qui dura 4 jours.

Une deuxième étape vers le Congrès se déroulera le 2 février 2017 à Berlin. D'ici là, une pétition est mise en ligne sur le site de la Mel depuis hier soir et a déjà enregistré une centaine de signatures.

Sur les mêmes thèmes (1 article)

close

S’abonner à #La Lettre