Trois magasins Gibert Joseph sous le coup d’une liquidation | Livres Hebdo

Par Cécile Charonnat, le 25.05.2020 à 18h12 (mis à jour le 25.05.2020 à 19h00) Librairies

Trois magasins Gibert Joseph sous le coup d’une liquidation

Photo OLIVIER DION.

Les audiences qui décideront de l'avenir des enseignes de Chalon-sur-Saône,  Clermont-Ferrand et Aubergenville se dérouleront jeudi 28 mai.

Annoncée par le syndicat CGT samedi 23 mai, la procédure judiciaire à l’encontre de trois magasins Gibert Joseph a été confirmée à Livres Hebdo par la direction de l’enseigne lundi 25 mars.



Concernées par la liquidation, les librairies de Chalon-sur-Saône, Clermont-Ferrand et Aubergenville n’ont pas rouvert depuis le 11 mai. Leur sort sera connu jeudi 28 mai, à l’issue des audiences dans le tribunal de commerce dont chaque entité, indépendante juridiquement, dépend. 

Selon la direction de Gibert Joseph, ces magasins, qui réalisent moins de deux millions d’euros de chiffre d’affaires, étaient "sous perfusion depuis plusieurs mois, voire des années pour certains". Une situation que le confinement a aggravée et qui explique la demande de placement en liquidation.

Pour rappel, d’autres magasins du groupe n'ont pas levé le rideau lundi 11 mai. Suspendus à l’avis du comité d’entreprise, les boutiques du boulevard Saint-Michel à Paris sont restées fermées jusqu’au 18 mai. Installés dans des centres commerciaux, les magasins de Villeneuve-la-Garenne (Quartz) et de Villeurbanne/Vaulx-en-Velin (Carré de soie) sont en attente d’un arrêté préfectoral.

Gibert Joseph, qui a repris en 2017 l’enseigne Gibert Jeune, compte 31 magasins en France. Le groupe a réalisé en 2018 un CA de plus de 150 millions d’euros.
close

S’abonner à #La Lettre