Récompenses

Trois héroïnes littéraires selon "Madame Figaro"

Chimamanda Ngozi Adichie - Photo PHOTO IVARA ESEGE

Trois héroïnes littéraires selon "Madame Figaro"

Alexia Stresi, Lauren Groff et Chimamanda Ngozi Adichie ont été distinguées, chacune dans leur catégorie, par le Grand prix de l'héroïne du supplément féminin lors d'une cérémonie à l'hôtel Raphaël à Paris.

Par Isabel Contreras,
Créé le 29.06.2017 à 21h01,
Mis à jour le 29.06.2017 à 21h00

Le jury du Grand prix de l'héroïne de Madame Figaro a été remis,  jeudi 29 juin, à Alexia Stresi pour Looping (Stock) dans la catégorie "roman français", à Lauren Groff pour Les furies (l'Olivier) dans la catégorie "roman étranger" et à Chimamanda Ngozi Adichie pour Chère Ijeawele ou un manifeste pour une éducation féministe (Gallimard) dans la catégorie "biographie/document". Les lauréates ont été choisies parmi 14 livres en compétition qui ont pour héroïnes des femmes.

Dans son premier roman, Looping, Alexia Stressi raconte le destin de sa grand-mère, née dans l'Italie rurale et pauvre du début du XXe siècle, de père inconnu et de mère analphabète. Plusieurs décennies plus tard, c'est en richissime aventurière, exploratrice et négociante internationale, qu'elle reçoit élites et amis paysans modestes à sa table.

Pour Les furies, l'Américaine Lauren Groff s'est glissée dans la peau d'un couple où lui, dramaturge, a tout réussi et, elle, le soutient dans toutes ses entreprises. Archétype du couple triomphant, ils suscitent des jalousies. Mais leur union pourrait avoir une raison d'être peu avouable...

Enfin l'auteure nigériane Chimamanda Ngozi Adichie adresse quinze conseils à une amie qui vient de mettre au monde une petite fille dans Chère Ijeawele ou un manifeste pour une éducation féministe. Elle examine les situations qui se présentent aux parents et explique comment déjouer les pièges du sexisme, montrant notamment le rôle essentiel du père dans l'éducation ainsi que la théorie du genre et ses aberrations.

La remise a eu lieu à l'hôtel Raphaël, à Paris, en présence du président du jury Patrick Poivre d'Arvor et d'Anne-Florence Schmitt, directrice de la rédaction de Madame Figaro. Le jury est composé de Rachida Brakni, Bouchra Jarrar, Sarah Lavoine, Pierre Lescure, Alex Lutz, Nathalie Rykiel, Olivier Saillard, cinq lectrices du magazine et Bernard Babkine de Madame Figaro.
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités