Toutes les librairies belges ferment | Livres Hebdo

Par Alexiane Guchereau, le 18.03.2020 à 16h14 (mis à jour le 18.03.2020 à 17h01) Coronavirus

Toutes les librairies belges ferment

La librairie Filigranes à Bruxelles - Photo JEREMIAOU/CC BY 3.0

Alors que la Belgique est passée au confinement général depuis aujourd'hui à midi, les libraires belges annoncent tour à tour leur fermeture totale. 

Le gouvernement belge a annoncé mardi 17 mars le confinement général dès le 18 mars à midi. Suite à cette décision, les librairies belges ont annoncé la fermeture de leurs boutiques. 

"Ce qui était vrai hier ne l'est plus aujourd'hui" comme le précise Marc Filipson, le patron de la librairie Filigranes, qui a finalement annoncé la fermeture de la boutique, située avenue des Arts à Bruxellesn sur son site Internet et sur les réseaux sociaux. La boutique est donc fermée à compter du 18 mars à 14 heures. 

​​​​​​Les services suspendus 

"Le projet de livraison à domicile en ligne, qui devait démarrer ce jeudi est décalé, dans l'attente des décisions gouvernementales. De même, le projet des Booktrucks est reporté de quelques semaines, annonce le dirigeant. 

De son côté, la librairie Tropismes a, à son tour, fermé la boutique dès le 18 mars "jusqu'à la fin de l'épidémie".

La librairie précise cependant qu'elle reste joignable par mail à l'adresse info@tropismes.com et via Facebook. 

De même, la librairie Tulitu baisse les rideaux dès aujourd'hui, "afin de préserver nos proches, notre clientèle et d'éviter un maximum de participer à la propagation du virus". Pour les mêmes raisons, le livraisons à domicile ainsi que les commandes de livres sont suspendues.

Toutes les librairies concernées

De nombreuses enseignes, à l'instar de la librairie Molière le 13 mars avaient annoncé leur fermeture hebdomadaire le samedi. Elles avaient décidé d'une ouverture en semaine. Désormais selon l'AFP, "la fermeture de toutes les librairies a été décidée, sauf si elles vendent des journaux". 
​​​​​
L'annonce fait suite à la décision de la Première ministre belge Sophie Wilmes, de limiter les déplacements des Belges à des achats au supermarché, dans les pharmacies,  dans les banques et à des visites aux proches pour les cas d'urgence. Le confinement est confirmé jusqu'au 5 avril. 
close

S’abonner à #La Lettre